Quelle part de votre consommation de fuel est dédiée à l’eau chaude sanitaire ?

Tout savoir sur le fioul

Alors que les bâtiments sont de moins en moins énergivores, la production d’eau chaude sanitaire devient l’un des postes les plus importants en termes de consommation d’énergie. Mieux évaluer la part de votre consommation qui y est dédiée peut vous aider à mieux adapter votre installation.

chauffage de l'eau chaude sanitaire grâce au fioul

De nombreux facteurs sont à prendre en compte pour déterminer la quantité de fuel utilisée pour chauffer l’eau sanitaire. En partant de valeurs moyennes, il est toutefois possible d’avoir une idée sur la question.

La consommation moyenne d’eau chaude sanitaire du Français

Selon une étude de l’ADEME, la consommation moyenne quotidienne d’eau chaude sanitaire (ECS) d’un Français est de 56 litres. Mais pour calculer précisément la consommation d’ECS de votre ménage, il convient de prendre également en compte sa « taille ». En effet, plus le ménage compte de personnes, moins la consommation d’ECS par personne est élevée :

  • personne seule : 80 litres par jour, par personne ;
  • 2 personnes : 60 litres par jour, par personne ;
  • 3 personnes : 50 litres par jour, par personne ;
  • 4 personnes : 45 litres par jour, par personne.

Pour calculer la part de fuel nécessaire pour chauffer l’eau sanitaire sur une année, nous nous baserons sur la taille moyenne d’un ménage français, qui compte le plus souvent deux personnes (source : LesEchos.fr). Sur une année, le ménage français moyen consomme donc, en moyenne, 2 x 60 x 365 = 43.800 litres d’ECS (43,8 m3 donc).

La quantité de fuel nécessaire pour chauffer l’ECS

Pour savoir quelle quantité de fuel est nécessaire pour chauffer cette eau, il faut savoir quelle énergie est nécessaire pour amener l’eau de 10 à 40°C, la température à laquelle l’eau chaude sanitaire est généralement chauffée. Ici, les choses deviennent un peu plus techniques.

Tout d’abord, il faut établir quelle quantité d’énergie est nécessaire pour élever d’un degré la température d’un litre d’eau. Le chiffre est bien connu des chauffagistes : 1,162 wattheure. Pour faire augmenter la température d’un mètre cube d’eau (1000 litres) d’un seul degré, il faut donc produire 1,162 kWh. Or, 30°C séparent la température de l’eau « au repos » (10°C) de celle à atteindre (40°C). Il nous faudra donc (1,162 kWh x 30) 34,86 kWh pour produire un mètre cube d’eau chaude sanitaire. En multipliant ce chiffre par le nombre de mètres cubes consommés annuellement par un ménage français (34,86 x 43,8) on obtient donc 1526,86 kWh d’énergie nécessaire pour produire l’ECS annuelle d’un ménage français moyen.

Il ne nous reste plus qu’à établir quelle quantité de fuel est nécessaire pour produire cette énergie. Celle-ci varie évidemment en fonction des performances de votre chaudière. La moyenne de 10,4 kWh pour un litre de fuel peut toutefois être retenue. Sur une année, un ménage français moyen aura donc besoin d’environ 146 litres de fuel pour produire son ECS.

Ce chiffre peut évidemment être plus élevé en fonction du rendement de votre chaudière ou de la température à laquelle vous souhaitez chauffer votre ECS.

La proportion de votre consommation de fuel dédiée à l’ECS

En rapportant ce chiffre moyen à votre consommation annuelle de fuel, vous aurez une idée de la proportion de combustible dédiée à la production d’ECS. Il est en effet difficile d’établir cette proportion sans connaître différents éléments qui influent sur votre consommation totale :

  • qualité de l’isolation ;
  • présence de systèmes de chauffage d’appoint ;
  • performances de la chaudière, etc.

Vous connaissez à présent la marche à suivre pour calculer la part de fuel nécessaire pour chauffer votre eau chaude sanitaire. N’hésitez pas à l’utiliser en adaptant nos chiffres aux caractéristiques de votre propre installation !

Pour aller plus loin :