Le fioul gèle-t-il ?

Alors que les températures négatives s’installent sur toute la France, de nombreux ménages se chauffant au fioul souhaitent protéger leur installation afin de bénéficier d’un chauffage performant. Le fioul peut-il geler dans votre cuve et vos tuyauteries ? Quels sont les gestes à appliquer pour protéger votre système de chauffage ?

Le gel du fioul en hiver

Le fioul est un combustible sensible au froid, qui présente le risque de geler lorsque les températures sont négatives. Ce risque est accentué si vous vivez dans une région froide ou si vous possédez un fioul « ordinaire ». En effet, un fioul de qualité supérieure offre une meilleure résistance au froid et permet à votre installation de fonctionner de manière optimale, même lorsque les températures sont négatives (jusqu’à -22 °C).

Comment protéger son système de chauffage en hiver ?

Quelques gestes vous aideront à protéger votre installation de chauffage contre le froid, notamment :

  • installer un clapet antigel : il contribue au bon fonctionnement de votre chaudière et permet de vidanger une partie de l’eau présente dans le circuit de chauffage ;
  • isoler les tuyaux du circuit de chauffage : afin d’éviter que le fioul ne gèle, il est important de protéger les tuyauteries, notamment celles passant par des zones peu chauffées de votre logement (garage, cave etc.) ;
  • activer le mode « hors gel » de votre chaudière en cas d’absence prolongée ;
  • opter pour du fioul de qualité supérieure : commandez votre combustible sur fioulmarket.fr et faites le choix d’un fioul de qualité supérieure. Conçu avec des composants performants, il assure la protection de votre installation et présente moins de risques de geler dans votre cuve et vos tuyaux. Il convient à tous les types de chaudières.

Pour aller plus loin :