Le fioul domestique peut-il s’évaporer ?

Le fioul domestique est un combustible dérivé du pétrole, au même titre que le gazole. Comme tout carburant, le fioul s’évapore. Pas de panique, cette évaporation peut être tournée à votre avantage.

fioul domestique

L’évaporation du fioul domestique : un phénomène naturel

La température ambiante joue un rôle important dans l’évaporation du fioul domestique. Avec la chaleur, le fioul a tendance à se dilater. C’est pourquoi, son volume est plus important lorsqu’il fait chaud. Avec la chute des températures, le volume de fioul dans la cuve baisse, et ce, même si vous n’avez pas mis en route votre chaudière à fioul. C’est pourquoi, il est important de bien choisir le moment de la livraison. Si vous vous faites livrer en été lorsqu’il fait chaud, vous remarquerez qu’au moment de la mise en route de votre chaudière en automne ou en hiver, une partie du volume se sera évaporée. La quantité évaporée peut varier de plusieurs dizaines de litres et même dépasser les 100 litres.

Fioul domestique et flamme froide

Le phénomène d’évaporation du fioul domestique a permis de développer de nouvelles chaudières plus performantes grâce à la technologie de flamme froide. C’est le cas des chaudières fioul à condensation qui utilisent l’évaporation du fioul domestique pour chauffer de façon efficace, économe et écologique. Avec ce système de flamme froide, l’évaporation du fioul est une énergie supplémentaire qui va servir à chauffer l’eau de retour issue des radiateurs. En plus de diviser par deux les émissions d’oxyde d’azote, vous consommez moins de fioul et vous bénéficiez d’une température constante dans votre logement. Donc, finalement, l’évaporation du fioul n’est pas une si mauvaise chose pour votre porte-monnaie et votre confort.

 

 

Pour aller plus loin :