Le fioul domestique peut-il s’évaporer ?

Le fioul domestique est sensible au changement de température. Lors de variation extrême, on peut donc assister à un phénomène d’évaporation du fioul. Certaines chaudières de dernière génération sont néanmoins conçues pour profiter de cette caractéristique particulière.

fioul domestique

Si votre dernier achat de fioul domestique a été effectué en été, peut-être avez-vous remarqué, lors de la remise en route de votre chauffage au début de cet hiver, que le niveau dans votre cuve avait diminué de manière plus ou moins importante. Est-ce une fuite ? Le fioul s’est-il évaporé ? Ou s'est-il contracté ?

L’évaporation du fioul domestique : un phénomène naturel

Une fuite n’est pas à exclure. Mais cette différence de volume peut principalement s’expliquer par un phénomène de contraction. Rassurez-vous, votre combustible n’a donc pas subitement disparu. Comme d’autres dérivés du pétrole, le fioul est sensible aux variations de température.

Lors de fortes chaleurs, le fioul domestique a tendance à se dilater. Pour un même poids, son volume pourra donc être plus important en été qu’en hiver. Lorsque les températures diminuent, vous pourrez constater une baisse du volume de fioul dans votre cuve, même si vous n’en avez pas consommé. Cela représente généralement quelques dizaines de litres, mais peut aussi atteindre plus de 100 litres.

De la même manière, si la température à l'intérieur de votre cuve est inférieure à celle du camion-citerne, le fioul se contractera une fois arrivé dans votre cuve.

Fioul domestique et flamme froide

L’évaporation du fioul domestique a amené les ingénieurs à développer de nouvelles chaudières, plus efficaces et plus écologiques.

Les chaudières de dernière génération, telles que celles à condensation, intègrent en effet qui ce que l’on appelle la technologie de « la flamme froide » afin de profiter de la volatilité du fioul. Alors qu’une flamme ordinaire atteint une température supérieure à 1000 °C, à cause des particules de suie brûlantes qu’elle émet, les flammes froides, qui ne forment pas de suie, présentent l’avantage de se stabiliser à des températures plus basses.

Dans les chaudières dernier cri, le fioul domestique n’est plus pulvérisé en fines gouttelettes afin de libérer son potentiel calorifique au contact de l’air. Il est évaporé dans une chambre spécifique, montée à 250° C, avant d’être mélangé à l’air et brûlé.

La flamme froide qui apparaît offre un environnement idéal pour une combustion plus stable, et donc un meilleur rendement du fioul, quelle que soit la puissance demandée.

 

Le phénomène d’évaporation du fioul permet réduire sa consommation

Ces techniques, qui profitent du phénomène d’évaporation du fioul, permettent de réduire votre consommation de fioul. La combustion se veut aussi plus propre. Les variations de température étant moins importantes que dans une chaudière classique, les chaudières équipées du système de la flamme froide rejettent moins de gaz, tels que l’oxyde d’azote (NOX).

Le phénomène d’évaporation du fioul permet ainsi de réduire votre facture énergétique et de faire une fleur à la nature.

Pour réduire votre consommation fioul, optez donc pour une chaudière de dernière génération. Et pour alléger plus encore votre facture, effectuez votre commande de fioul domestique via Fioulmarket. Notre site propose les meilleurs prix du fioul marché et vous fait profiter régulièrement de réductions exceptionnelles lors de ventes flash.

 

Pour aller plus loin :