Les différentes façons de parler du fioul en France

Fioul, fuel, mazout… Les Français utilisent trois mots différents pour parler d’une même chose :  le fioul domestique. L’usage d’un terme plutôt qu’un autre dépend des zones géographiques. Explications en image

Où dit-on fioul, fuel et mazout en France ?

Fioul : l’orthographe préférée des Français pour parler du… fioul

À en croire cette carte de France, le mot « fioul » est le plus utilisé dans la plupart des zones géographiques françaises, même si parfois, le terme « fuel » prend le dessus. C’est le cas notamment dans la zone correspondant anciennement à la Champagne-Ardenne où « fuel » est plus souvent écrit que « fioul ». Ces deux termes sont quasiment utilisés à égalité dans les départements du Centre comme le Loiret, le Cher ou encore l’Eure-et-Loir, ou du côté du Havre en Seine-Maritime. Francisation du mot anglais « fuel », au même titre que « courriel » pour « e-mail », le terme « fioul » semble donc globalement adopté par les Français qui l’utilisent en majorité lorsqu’ils recherchent à acheter du fioul.

Mazout en France : grand oublié du vocabulaire des Français ?

En comparaison aux termes « fioul » et « fuel », « mazout » est très peu utilisé pour parler de fioul en France, à part dans certaines zones géographiques frontalières avec la Belgique ou le Luxembourg. Cette tendance s’explique par le fait que nos amis belges et luxembourgeois utilisent principalement le terme « mazout », pour parler du fioul domestique.

 

Pour aller plus loin :