App/hinclude.html.twig

Vente flash exceptionnelle

Du 25 au 28 septembre

20Offerts tous les 1000L commandés

-40
-60
-20
-20
-60
-20

Quel est le système de chauffage le plus économique ?

Nos astuces pour acheter votre fioul au meilleur prix

Chaudière, pompe à chaleur ou système mixte ? En réalité, le coût d’un système de chauffage dépend surtout de l’énergie choisie et du degré de développement de la technologie utilisée. Nous faisons le point pour vous.

système de chauffage économique

Économiser l’énergie est aujourd’hui une priorité, tant pour ménager les finances de chacun que pour préserver l’environnement. Mais comment savoir quel est le système de chauffage le plus économique ? 

Chauffage central ou d’appoint ?

Tout d’abord, il faut s’entendre sur ce dont on parle. En effet, il existe d’un côté des systèmes de chauffage central et, de l’autre, les chauffages d’appoint. Le système de chauffage central, quelle que soit l’énergie choisie, est conçu pour offrir un confort thermique optimal dans l’ensemble de la maison. Il consiste à chauffer un liquide caloriporteur (souvent de l’eau) qui est ensuite transporté dans les différents radiateurs présents dans la maison, grâce à un réseau de chauffage. Toutefois, un chauffage central peut reposer sur différents systèmes, notamment :

  • une chaudière, qui brûle un combustible ;
  • une pompe à chaleur qui récupère les calories présentes dans l’air ou dans le sol ;
  • une système solaire, qui est nettement moins courant.

Les chauffages d’appoint, eux, consistent en des émetteurs de chaleur indépendants, qui ne chauffent que la pièce où ils sont installés ou, à la rigueur, une seconde pièce attenante. Il s’agit notamment : 

  • des poêles à bois, pellets, gaz, pétrole, etc.
  • des radiateurs électriques ;
  • etc.

Quelle est la configuration de votre logement ?

Pour savoir quel est le système de chauffage le plus économique, il faut avant tout étudier la configuration de votre logement. Il est en effet pratiquement impossible d’identifier, dans l’absolu, un système plus avantageux qu’un autre. 

Si votre logement est très bien isolé, de taille réduite, avec un grand nombre de pièces qui communiquent, vous pourrez très bien utiliser un poêle central, alimenté au bois ou aux pellets, qui permettra de chauffer une grande partie de la maison. Cette solution – surtout si vous utilisez du bois – sera certainement économique. Elle comporte toutefois des inconvénients : 

  • vous devez disposer d’un espace de stockage pour le bois ;
  • des différences de températures parfois importantes pourront être constatées entre les endroits proches du poêle et les extrémités de la maison ;
  • ce mode de chauffage pourra s’avérer salissant et nécessite une certaine maîtrise pour éviter les accidents. 

L’utilisation de radiateurs électriques est par contre plus délicate, puisqu’il s’agit d’une énergie aujourd’hui très coûteuse. Si vous êtes équipé de panneaux photovoltaïques, le coût de l’électricité consommée peut être amoindri. 

A l’inverse, si votre maison est plus étendue et/ou moins bien isolée, vous devrez avoir recours à un système de chauffage central. Quelle que soit l’énergie utilisée, nous ne pouvons que vous recommander d’opter pour un système moderne, comme la chaudière à condensation, qui permet d’obtenir des rendements très élevés et d’économiser ainsi sur l’énergie. Même si les prix des énergies peuvent fluctuer, vous consommerez toujours le strict minimum.

Il est également possible de recourir à d’autres systèmes, comme les pompes à chaleur. Celles-ci consomment toutefois de l’électricité – qui n’est pas bon marché – et perdent en efficacité lorsque les températures deviennent extrêmes. Le mieux est sans doute, dès lors, d’opter pour un système hybride constitué d’une pompe à chaleur et d’une chaudière qui peut prendre le relais en cas de souci. 

 

Pour aller plus loin :