App/hinclude.html.twig

Comment choisir le système de chauffage le plus écologique ?

Le fioul et les autres énergies

Aujourd’hui, le choix d’un système de chauffage ne repose plus seulement sur son efficacité et son caractère économique, mais également sur son respect de l’environnement. Nous vous donnons quelques clés pour choisir le système de chauffage le plus écologique.

Les chauffages les plus écologiques

L’offre en systèmes et énergies de chauffage est aujourd’hui pléthorique. Si l’une de vos priorités est d’opter pour un système très écologique, il faut donc être bien informé. Nous vous aidons à vous repérer dans ce labyrinthe. 

Qu’est-ce qu’un système de chauffage écologique ?

Avant toute chose, il faut comprendre ce qu’on entend par système de chauffage écologique. Plusieurs éléments peuvent entrer dans sa définition :

Avec cette définition, on comprend bien que la première priorité si l’on souhaite utiliser un système de chauffage écologique est d’éviter de gaspiller la chaleur produite en la laissant facilement s’échapper de la maison. L’isolation du toit, des combles, des murs et des portes et fenêtres doit donc être votre première priorité. 

Choisir un chauffage central écologique

Une fois cette définition éclaircie, il faut différencier deux systèmes de chauffage : le chauffage central et le chauffage d’appoint. Le premier système est certainement le plus confortable car il permet d’obtenir une chaleur bien répartie et douce. Toutefois, d’importantes différences peuvent être constatées entre les technologies utilisées, que sont principalement :

  • la pompe à chaleur ;
  • la chaudière (bois, pellets, gaz, fioul…) ;
  • les systèmes mixtes.

Pour mettre en place le chauffage central le plus écologique qui soit, il faut avant tout opter pour un système performant, au rendement le plus élevé possible. De la sorte, l’énergie utilisée sera exploitée au maximum. Si vous utilisez du fioul ou du gaz, il est par exemple intéressant d’opter pour une chaudière à condensation, qui présente un rendement supérieur à 100%. En outre, n’hésitez pas à combiner différentes énergies dans un système mixte. Ainsi, votre chaudière au fioul pourra être combinée avec :

  • une pompe à chaleur ;
  • un chauffe-eau solaire ;
  • un poêle à bois ou à pellets ;
  • etc.

L’essentiel est que ces différents appareils soient très performants pour limiter les émissions polluantes et maximiser l’utilisation de l’énergie.

Opter pour un chauffage d’appoint écologique

Des chauffages d’appoint peuvent être suffisants, notamment si votre logement est neuf et particulièrement bien isolé. Ici aussi, un choix important s’offre à vous et tous ne se valent pas en matière d’écologie :

  • poêle à pétrole ;
  • poêle à bois ou à pellets ;
  • radiateurs électriques ;
  • etc.

Si le choix du chauffage électrique continue à être la préférence de nombreux Français, il faut rappeler le coût relativement élevé de cette énergie ainsi que son origine, en grande partie nucléaire. 

Le choix du pellet est par contre parmi les plus écologiques qui soient, pour peu que l’installation soit performante. Pour le vérifier, vous pouvez vous référer au label Flamme Verte 6 ou 7 étoiles qui est décerné aux meilleurs appareils. Reste à voir si la configuration de votre logement vous permet d’y installer un poêle de ce genre.

Si les énergies fossiles comme le fioul ont aujourd’hui mauvaise presse, il faut rappeler qu’elles présentent également des avantages : confort, disponibilité partout en France, etc. En outre, les appareils utilisant du fioul ont connu une évolution importante au cours des dernières années et sont donc bien moins polluants aujourd’hui. 

 

Pour aller plus loin :