Déménagement : faut-il remplir sa cuve avant de partir ?

Facilitez votre emménagement / déménagement dans une maison chauffée au fioul

Faut-il remplir sa cuve à fioul quand on quitte définitivement son logement ? En réalité, tout dépend de la manière dont vous vous êtes arrangé avec le propriétaire. Explications.

Pour savoir ce qu’il convient de faire avec votre cuve à fioul lorsque vous quittez votre logement, il convient de jeter un œil au bail qui a été signé lors de votre emménagement. Dans celui-ci sont précisés les devoirs du propriétaire et du locataire par rapport à l’approvisionnement en fioul. Plusieurs cas de figure peuvent se présenter.

Laisser la même quantité de fioul à votre départ qu’à votre arrivée

Il est possible que vous ayez convenu avec votre propriétaire de laisser, en quittant votre location, la même quantité de fioul qu’à votre arrivée. Dans ce cas, tout dépendra de la quantité de fioul restant dans votre cuve :

  • s’il y a moins de fioul qu’à votre arrivée, vous devrez faire l’appoint ;
  • s’il y a plus de fioul qu’à votre arrivée, vous pourrez éventuellement demander un remboursement au propriétaire ou vous pourrez récupérer le fioul excédentaire.

Pensez bien à demander une preuve écrite de la quantité de fioul présente dans votre cuve à votre arrivée dans le logement. Ceci facilitera grandement les choses lors de votre départ.

Se faire rembourser son fioul avant de déménager

Il est aussi possible que vous ayez à demander un remboursement d’une partie du fioul présent dans la cuve. Ce cas de figure peut intervenir si votre cuve contient trop de fioul par rapport à la quantité présente à votre arrivée. Dans ce cas, votre état des lieux d’entrée – qui mentionnera idéalement la quantité de fioul présente à votre arrivée – fera également office de document de référence.

Pour fixer la somme à rembourser, vous vous baserez sur le prix du fioul actuel et pas sur celui de la date d’achat.

Notez que vous pouvez également vous arranger avec le prochain locataire pour que ce soit lui, et non le propriétaire, qui rembourse l’excédent de fioul présent dans la cuve.

Siphonner la quantité de fioul excédentaire

Il est également possible que votre prochain logement soit lui aussi chauffé au fioul. Dans ce cas, vous souhaiterez peut-être récupérer le fioul excédentaire présent dans votre cuve. Pour ce faire, il vous faudra donc siphonner ce fioul. Cette opération n’est pas simple et peut être réalisée avec une pompe, un tuyau et des bidons.

Toutefois, il est beaucoup plus sûr de laisser un professionnel s’en charger. En effet, siphonner une cuve n’est pas sans risque : une atmosphère explosive peut se former à cette occasion et une simple décharge électrique peut provoquer une explosion. Si vous décidez tout de même de réaliser vous-même l’opération, il faut absolument éviter les endroits confinés et aérer un maximum la zone. Ceci sera donc beaucoup plus sûr en extérieur.

 

Pour aller plus loin :