Travaux de rénovation énergétique : évitez les arnaques

Dans le cadre de la transition énergétique pour une croissance verte, les aides financières pour entreprendre des travaux d’économie d’énergie sont nombreuses. Certaines entreprises peu scrupuleuses n’hésitent pas à inciter les particuliers à effectuer des rénovations en leur faisant miroiter ces aides, auxquelles bien souvent, ils n’ont pas droit. Soyez vigilants.

Travaux de rénovation énergétique

Repérer les arnaques les plus courantes

Les démarchages téléphoniques ou au porte-à-porte promettent des travaux d’économie d’énergie pour presque rien, grâce aux aides comme le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) ou l’éco-prêt à taux zéro. Or, dans la réalité, les artisans ou les travaux proposés ne remplissent pas les conditions permettant de bénéficier de ces aides. Rappelez-vous qu’un artisan de qualité n’a pas besoin de démarcher les particuliers pour obtenir des contrats, les particuliers viennent à eux.

RGE, le label qualité

Pour être éligible au crédit d’impôt ou à l’éco-PTZ, les travaux de rénovation énergétique doivent être réalisés par un professionnel certifié RGE (Reconnu Garant Environnement). Pour obtenir ce label délivré tous les 4 ans, ces experts ont suivi une formation spécifique attestant de leurs connaissances dans leur domaine d’activité. Eux seuls sont habilités à utiliser le logo RGE. Cependant, quelques entreprises non certifiées n’hésitent pas à l’utiliser à tort pour amadouer les clients. Avant de signer le devis, n’oubliez pas de vérifier sur l’annuaire en ligne si l’artisan responsable des travaux est bien qualifié RGE.

L’importance de bien lire un devis

Avant d’accepter un devis et de le signer, prenez le temps de la réflexion. Souvent les devis d’entreprises douteuses manquent de précision. Cela peut être un premier indice d’arnaque. D’autres en profitent pour gonfler les prix des matières premières et des équipements à installer. Or, lors de l’étude de votre dossier de demande de crédit d’impôt ou d’éco-PTZ, ce dernier risque d’être tout simplement refusé. C’est pourquoi démarcher plusieurs artisans RGE permet de comparer les prix et d’identifier les potentielles fraudes. Attention, un devis à bas prix n’est pas toujours une affaire.

 

Bon à savoir 

Si vous avez signé un devis ou un contrat, vous avez 14 jours pour vous rétracter sans frais.

 

Éligibilité des projets de rénovation énergétique

Il existe tellement de types de travaux permettant de prétendre ou non à des aides financières qu’il est parfois difficile de s’y retrouver : CITE, éco-PTZ, Programme Habiter Mieux de l’Anah, etc. Regardez bien les conditions d’éligibilité à remplir pour bénéficier de ces aides :

  • Certification RGE ou non ;
  • Type de travaux réalisés ;
  • Conditions de ressources ;
  • Plafond des dépenses des travaux.

Parmi les autres critères à examiner avec attention lors de la lecture du devis, les matériaux utilisés ainsi que les équipements installés sont essentiels à l’obtention du CITE et de l’éco-PTZ. La pose et l’installation de ce type de produits profitent d’une TVA à 5,5 % au lieu de 20 % et permettent de bénéficier d’une exonération de la taxe foncière, dans certains cas. Renseignez-vous donc avant de signer, car si vous ne remplissez pas ces simples critères, les aides risquent de vous être refusées.

Une prime énergie pour vos travaux de rénovation énergétique

L’installation de certains équipements – même non-éligibles aux aides précitées, peuvent bénéficier des aides des fournisseurs d’énergie. Grâce à notre partenaire l'Energie Tout Compris, vous pouvez voir les différentes démarches à effectuer pour bénéficier de la prime énergie. Cette prime est l'application par Total Marketing France du dispositif réglementaire du Certificats des Économies d'Énergies (CEE) dans le but d'inciter les ménages à faire des économies d'énergies.

 

 

Pour aller plus loin :