Qu’est-ce qu’une courbe de chauffe ?

Durant la majeure partie de la période de chauffe, la consommation en énergie des installations de chauffage est souvent trop importante par rapport aux besoins réels du bâtiment. Le réglage de la courbe de chauffe permet d’optimiser la régulation de l’installation.

courbe de chauffe

Correspondance entre besoins en chaleur et température de l'eau

La régulation d’une installation de chauffage est réalisée par une ou plusieurs sondes extérieures. Grâce à ces différents émetteurs, la température de l’eau de chauffage est ajustée en fonction des variations des températures extérieures : c’est la loi d’eau. Chaque installation de chauffage a donc sa propre loi d’eau pour régler la température d’eau de chauffage. Optimiser les réglages favorise la baisse de vos factures en énergie.

Les paramètres de la courbe de chauffe

La courbe de chauffe dépend de trois paramètres :

  • le bâtiment ;
  • l’installation ;
  • le confort recherché.

Si un seul de ces trois paramètres est modifié, il est nécessaire de refaire les réglages de la température de chauffe. Par exemple, après la réalisation de travaux d’isolation d’un logement, les besoins de chaleur sont moindres et pourtant, la chaudière est toujours autant sollicitée. Pour éviter d’avoir trop chaud, on ouvre alors les fenêtres. Cette situation paradoxale prouve que la puissance de l’installation n’est pas adaptée aux besoins réels et n’entraînera aucune baisse de la facture énergétique.

Comment adapter la puissance de son installation aux besoins réels ?

La température de l’eau d’alimentation du circuit de chauffe, le débit d’irrigation et la température ambiante déterminent la puissance calorifique émise par votre chaudière. Pour réaliser ce réglage, plusieurs solutions existent.

  • Réduire le débit de l’eau en fonction des besoins grâce aux vannes thermostatiques sur les radiateurs. Rarement satisfaisante, cette solution entraîne des variations importantes de la température ambiante : la vanne s’ouvrira et se fermera sans cesse et sans jamais trouver d’équilibre. Le réglage de la courbe de chauffe ne peut donc pas se réaliser avec la seule utilisation des vannes thermostatiques ;
  • Régler la température de l’eau. Grâce à un régulateur « climatique », la courbe de chauffe est calculée entre les besoins en chaleur du bâtiment et la température de l’eau alimentant les corps de chauffe.

Réaliser les réglages de sa courbe de chauffe

Avant de commencer les réglages du régulateur, vérifier que les vannes thermostatiques sont en position ouverte (dans le cas où l’installation en est équipée) permet d’apprécier l’impact réel des modifications effectuées. Au cours de la période de chauffe, il est recommandé de réaliser un réglage à mi-saison et un réglage en plein hiver. Par ailleurs, toutes les modifications réalisées lors de la régulation doivent être notées : réglages existants, date des modifications, nouveaux réglages, réactions des occupants. Cette précaution permet d’améliorer ses ajustements et de les reproduire si nécessaire.

Pour aller plus loin :