Fin de l’hiver : quelles solutions pour rester bien au chaud ?

Nos astuces pour économiser de l'énergie

A la fin de l’hiver, vous pourriez être tenté d’éteindre prématurément votre chaudière. Dans ce cas, une solution de chauffage d’appoint pourrait être utile. Celle-ci pourra aussi vous servir dans les pièces de votre maison moins bien équipées pour faire face aux rigueurs de l’hiver.

L’hiver se termine, les températures peuvent toujours être basses, au moins dans certaines régions, jusqu’au mois de mai. Si l’envie vous prend de couper votre chaudière de manière précoce, ou simplement si certaines pièces de votre logement sont moins bien équipées pour faire face aux températures très fraîches – en raison de l’isolation, du chauffage, etc. –, il pourrait être utile d’avoir recours à une solution de chauffage d’appoint.

Les avantages d’un chauffage d’appoint

A côté d’une solution de chauffage central au fioul, un appareil de chauffage d’appoint constituera une source de chaleur très localisée au sein de votre logement, idéalement pour chauffer une seule de ses pièces.

Ces systèmes de chauffage fournissent plusieurs avantages :

  • ils sont généralement faciles à installer ;
  • ils sont indépendants du chauffage central ;
  • ils permettent de gérer facilement la température dans une pièce.

 Les différents types de chauffage d’appoint

Il existe une grande variété d’appareils de chauffage d’appoint et tous ne présentent pas les mêmes avantages et inconvénients.

Le chauffage d’appoint électrique

Le chauffage d’appoint électrique est certainement le modèle le plus courant en France. Il est en effet peu coûteux à l’achat et très facile à installer, puisqu’il suffit de le brancher pour qu’il fonctionne. Toutefois, cette appellation recouvre une variété importante d’appareils différents :

  • le radiateur soufflant mobile, qui chauffe dès l’allumage, est très peu coûteux mais ne peut pas chauffer de très grandes surfaces ;
  • le convecteur mobile, qui aspire l’air froid présent au niveau du sol et le rejette une fois chauffé ;
  • le radiateur à bain d’huile, qui chauffe un liquide caloriporteur et offre donc une chaleur plus douce ;
  • le radiateur rayonnant chauffe une plaque une plaque de résistance qui, elle-même, diffuse ensuite la chaleur.

Il est préférable d’opter pour les modèles de radiateurs les plus récents, afin de limiter la consommation d’électricité de ces appareils, qui peut s’avérer élevée.

Les poêles à gaz 

Outre l’électricité, le gaz (butane ou propane) est également utilisé dans certains appareils de chauffage d’appoint. Il s’agit d’une énergie qui offre une chaleur intense, suffisante pour chauffer une grande pièce. Ici aussi, différentes technologies existent :

  • les poêles à catalyse, qui brûlent le gaz à basse température, sans flamme, et dégagent une chaleur très homogène ;
  • les poêles à infrableu, qui diffusent la chaleur produite par la combustion du gaz à travers des trous percés dans le brûleur, pour une chaleur rapide ;
  • les poêles à infrarouge, équipés d’une plaque en céramique trouée, qui offre une meilleure répartition de la chaleur que le poêle à infrableu.

Pour chauffer au gaz en toute sécurité, assurez-vous que l’appareil que vous choisissez dispose de la certification EN449.


Le fioul ou le pétrole peuvent également être brûlés dans des appareils dédiés. Ils ont toutefois le défaut de dégager parfois des odeurs assez fortes de pétrole. Du côté des avantages, on peut retenir la grande autonomie de ces appareils. Différents modèles sont disponibles :

Les poêles au fioul ou au pétrole

  • le chauffage à mèche laminaire, qui est très efficace mais dont les parois peuvent atteindre des températures très élevées : il faut donc être vigilant dans son utilisation ;
  • le chauffage à double combustion, qui permet d’obtenir un meilleur rendement grâce à la combustion des gaz issus de la première combustion ;
  • le chauffage à pétrole électronique, une version automatisée et plus sécurisée qui permet d’éviter que les parois atteignent une température trop élevée.

 Les poêles à bois

Très populaire en ce moment, le chauffage au bois est le plus confortable quand il est utilisé comme chauffage d’appoint. Il permet d’obtenir une chaleur homogène qui peut être rapidement ressentie (poêles en acier) ou plus diffuse (poêles en fonte ou en pierre réfractaire. Cette énergie est aussi particulièrement économique.

 

Pour aller plus loin :