App/hinclude.html.twig

Vente flash exceptionnelle

Du 25 au 28 septembre

20Offerts tous les 1000L commandés

-40
-60
-20
-20
-60
-20

Que faire de son ancienne cuve ?

Nos astuces pour votre cuve

Votre cuve commence à montrer des signes de vieillesse et vous comptez faire l’acquisition d’un nouveau réservoir ? Que devez-vous faire de votre ancienne cuve ? Une procédure est à respecter pour vous en débarrasser dans les règles.

changement cuve fioul

Désinstaller une cuve à fioul chez soi nécessite de respecter quelques étapes et précautions pour s’assurer du bon déroulement de cette opération délicate.

Durée de vie limitée pour les cuves

Au bout de nombreuses années, il arrive que votre cuve rencontre quelques problèmes et ne soit plus aussi efficace et étanche qu’auparavant. Un mauvais entretien de votre cuve peut conduire à l’encrassement de celle-ci et à l’apparition d’un dépôt composé de boues (semi)solides en suspension qui se mélangent au fioul domestique. Pour éviter d’en arriver là et augmenter la longévité de votre installation, il est recommandé de pomper le fioul et les boues présentes au fond du réservoir une fois tous les dix ans. Pour ce type d’opération, nous vous conseillons de faire appel à un professionnel.

Bon à savoir : pour gagner du temps lors du pompage, nous vous conseillons d’attendre que le niveau de fioul soit au plus bas, juste avant votre commande ou durant l’été.

Abandonner son ancienne cuve, une procédure réglementée

S’il n’est plus possible de sauver votre cuve, remplacez celle-ci par un modèle plus récent. Pour abandonner votre ancien réservoir de fioul, vous devrez toutefois respecter la réglementation en vigueur. Cette procédure spécifique doit absolument être réalisée par un professionnel.

Dégazer sa cuve

La première étape à suivre est le dégazage. Le fioul présent dans votre cuve, même en petite quantité, se transforme générale en vapeurs en suspension qu’il faut évacuer. Pour ce faire, il faut tout d’abord vider le fioul du réservoir, nettoyer celui-ci et ventiler les gaz qui restent à l’intérieur. Cette étape est dangereuse, en raison d’un risque d’inflammabilité et d’explosion, et doit être confiée à un spécialiste qui vous remettra un certificat.

La neutralisation à proprement parler

Cette opération consiste à rendre la cuve inutilisable. Les cuves enterrées sont habituellement remplies avec un élément solide et inerte. Du sable ou de la perlite par exemple. Un camion équipé d’un pulvérisateur sera chargé de réaliser cette partie du processus. Les cuves hors sol peuvent quant à elles être découpées. La cuve peut ensuite être enlevée et recyclée.

Une seconde vie pour votre cuve à fioul

Il est tout à fait possible, plutôt que d’abandonner définitivement votre cuve, de reconvertir celle-ci. Vous pouvez par exemple la transformer en réservoir d’eau de pluie. Veillez toutefois à prendre quelques précautions en plus après le dégazage et la neutralisation de la cuve pour éviter que l’eau récoltée ne soit polluée.

Inspectez tout d’abord la face internet de la cuve en vue d’éventuelles réparations. Appliquez ensuite un revêtement en polyester et/ou une peinture époxy et remplacez le trou d’homme par un plateau hydraulique. Enfin, positionnez votre réservoir près des gouttières et installez un filtre pour éviter aux débris de contaminer l’eau. Il vous suffit alors d’utiliser l’eau grâce à une pompe.

Pour aller plus loin

Le dégazage, la neutralisation et l’enlèvement d’une cuve à fioul

Pomper le fioul de sa cuve : pourquoi, quand et comment faire ?

Lexique de la cuve à fioul domestique : les 10 termes à retenir