Vente flash exceptionnelle

Du 21 au 27 juillet

20Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Le dégazage, la neutralisation et l’enlèvement d’une cuve à fioul

 

    Vous souhaitez vous séparer de votre ancienne cuve à fioul ? Vous souhaitez remplacer votre ancienne cuve à fioul ? Sachez qu’il existe un certain nombre de règles à respecter avant d’abandonner définitivement une cuve à fioul devenue inutilisable ou trop ancienne. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur le dégazage, la neutralisation et l’enlèvement d’une cuve à fioul avec Fioulmarket.

    Le cadre réglementaire

    L’abandon d’une cuve à fioul est un acte encadré par la législation. Selon l’article 28 de l’arrêté du 24 juillet 2004 « fixant les règles techniques et de sécurité applicables au stockage de produits pétroliers dans les lieux non visés par la législation des installations classées ni la réglementation des établissements recevant du public », la neutralisation d’une cuve à fioul est indispensable si cette dernière n’est plus utilisée.

    La neutralisation d’une cuve à fioul doit être effectuée afin de limiter tout risque d’inflammabilité et/ou d’explosion.

    Comment procède-t-on à l’élimination d’une cuve à fioul ?

    Faire appel à un professionnel

    La neutralisation d’une cuve à fioul doit être faite avec précaution et attention en raison de la nature du fioul. Il s’agit en effet d’un produit pétrolier pouvant présenter des risques d’inflammabilité et d’explosion. Il est donc fortement conseillé de recourir aux services de professionnels afin de limiter l’éventuelle survenue d’accidents.

    Le dégazage de la cuve à fioul : une étape indispensable

    Avant de procéder à la neutralisation proprement dite, il est impératif de procéder au dégazage de la cuve à fioul.
    Cette étape consiste à éliminer les vapeurs de fioul domestique en suspension dans la cuve. Elle ne peut être effectuée que si la cuve a été préalablement vidée,  nettoyée et débarrassée des résidus et dépôts de fioul domestique.

     

     

    Pour le dégazage, le professionnel a recours à une aspiration et à une ventilation de la cuve. Une fois cette étape terminée, il réalise des tests à l’explosimètre afin de détecter l’éventuelle présence de résidus de gaz. La cuve à fioul est ensuite curée et examinée afin de vérifier son état. A l’issue du dégazage de la cuve à fioul, le professionnel doit remettre un certificat.

    A noter :

    Le dégazage d’une cuve à fioul est valable pour une durée maximale de 48h. C’est dans ce lapse de temps que doit être réalisée la neutralisation. Si cette période est dépassée, le dégazage devra être effectué à nouveau car des vapeurs de fioul domestique auront potentiellement refait surface et que des risques d’inflammabilité seront de nouveau présents.

    La neutralisation de la cuve à fioul 

    La neutralisation d’une cuve à fioul consiste à la rendre définitivement inutilisable. Pour les cuves à fioul enterrées il est possible de procéder au remplissage de la cuve. Cela doit être fait avec un élément solide et inerte pouvant être du sable, de la terre ou du béton par exemple. Ainsi toute la surface interne de la cuve à fioul se retrouve couverte. Pour une cuve hors-sol, il est possible de procéder au découpage de la cuve à fioul. Le professionnel utilise généralement une méthode de découpage ne générant pas de flammes et de fumées. Après la neutralisation de la cuve à fioul, le professionnel devra remettre un certificat indiquant que toutes les opérations nécessaires ont été effectuées pour neutraliser l’objet et le rendre hors d’usage. 

    L’enlèvement d’une cuve à fioul

    L’enlèvement de la cuve à fioul est l’étape suivant la neutralisation. Une cuve découpée sera transportée vers un centre de traitement des déchets agréé.
    Le professionnel devra remettre un certificat d’abandon et un bordereau de suivi des déchets au propriétaire.

     

    D’autres articles pouvant vous intéresser :