Comment fonctionne une chaudière fioul haute température ?

Fonctionnement et principe d'une chaudière fioul

Le terme « chaudière à haute température » recouvre tant les modèles les plus anciens et très énergivores que les systèmes plus récents, offrant des performances supérieures. Nous vous dévoilons le fonctionnement de ces différentes installations de chauffage.

chaudière à haute température

Si l’appellation « chaudière à haute température » a souvent été donnée aux modèles de chaudières au fioul plus anciens, par opposition aux chaudières basse température, aujourd’hui elle n’est plus uniquement réservée à cette catégorie, un peu dépassée, d’installation de chauffage. L’évolution du prix du fioul a conduit de nombreuses marques à élaborer des modèles de chaudière haute température plus performants, comme la chaudière à condensation.

La chaudière haute température traditionnelle

Comme tous les modèles de chaudière, la chaudière traditionnelle fonctionne par la combustion de fioul. Le fioul présent dans la cuve est brûlé – grâce au « brûleur » - et produit une flamme dans la chambre de combustion. La chaleur ainsi produite permet de chauffer l’eau des circuits de chauffage avant qu’elle soit conduite dans les différents radiateurs ou dans le chauffage au sol.

Ces chaudières ne supportent pas la condensation et, pour éviter qu’elle ne se forme, les températures des fumées produites par la combustion du fioul y atteignent donc plus de 300°C (120° sur un modèle basse température). Quant à la température de l’eau à la sortie de la chaudière, elle atteint les 80-90°C. D’importantes pertes de chaleur sont constatées avec des modèles de ce genre, ce qui conduit à consommer plus et à commander du fioul plus régulièrement.

La chaudière à condensation

Contrairement à la chaudière basse température, la chaudière à condensation ne réduit pas votre consommation de fioul en amenant l’eau à une température moins élevée, elle vous permet plutôt de faire des économies de fioul en récupérant l’énergie latente produite lors de la combustion. En effet, les fumées de combustion, qui ne sont pas exploitées dans une chaudière classique, sont ici récupérées pour chauffer l’eau de retour du circuit.

C’est ce qui explique à la fois :

  • le rendement supérieur de ces chaudières, qui utilisent au maximum l’énergie produite par la combustion du fioul ;
  • la diminution des émissions polluantes : le refroidissement des fumées, avant évacuation, réduit la quantité de NOx produite.

La différence de performance entre ces deux chaudières à haute température peut être constatée rapidement dans ce tableau :

 Chaudière traditionnelleChaudière à condensation
Rendement85-90 %100-110 %
Emissions NOx100-150 mg/kWh20-70 mg/kWh
AvantagesAdaptées à tous types de réseau de chauffage et à toutes les évacuations de fuméeOffre un très bon rendement et est peu polluante
InconvénientsRendement peu élevé et pollution importanteNécessite de mettre en place un réseau de chauffage et un conduit d'évacuation adaptés

 

Pour aller plus loin :