Remplacer sa chaudière : comment savoir quand la changer ?

Quelle est la durée de vie d’une installation et par quel modèle remplacer votre chaudière ? Fioulmarket vous aide à interpréter les signes avant-coureurs pour savoir quand remplacer votre chaudière au fioul.

Quand changer sa chaudière devient nécessaire

La durée de vie moyenne d’une chaudière à fioul est de 15 à 20 ans. Cependant, la qualité du fioul utilisé, la qualité même de votre installation et la régularité des entretiens peuvent avoir une influence sur sa longévité. Les performances indiquées à l’achat de votre installation diminuent en fonction de son ancienneté et de son usure. L’entretien annuel obligatoire permet de surveiller ce rendement : en dessous de 75%, vous pouvez envisager de changer de chaudière. Si l’opération est coûteuse, elle sera amortie en 10 ans tout au plus avec l’acquisition d’un nouveau modèle.

Par ailleurs, si votre installation tombe souvent en panne, se met régulièrement en sécurité ou réclame des réparations de plus en plus fréquentes, il est préférable pour votre confort et pour votre budget de remplacer votre chaudière par un modèle neuf. D’autres signes sont également révélateurs de l’obsolescence de votre installation :

  • un inconfort thermique, certaines pièces sont moins bien chauffées, le débit d’eau chaude sanitaire est insuffisant ;
  • une consommation énergétique (en kWh) qui augment chaque année alors que vos usages sont les mêmes ;
  • des pannes régulières ou des bruits inhabituels, malgré un entretien annuel.

De manière générale, il est conseillé de changer votre chaudière si elle a été installée avant 1990, en raison de son faible rendement par rapport aux nouvelles installations (85 à 90%, contre 100% pour une chaudière récente). Moins performants, les modèles vieux de plus de 25 ans sont aussi moins développés. L’absence de régulation, d’un programmateur de chauffage ou de thermostat d’ambiance sont autant d’options qui peuvent vous inciter à remplacer votre chaudière.

Remplacer sa chaudière par un modèle plus performant

De nombreux progrès ont été faits ces dernières années en matière d’économies d’énergie. Changer votre chaudière peut ainsi vous permettre d’adopter un modèle moins gourmand en énergie et donc moins coûteux. La chaudière basse température est un modèle intéressant en termes d’économies. En effet, elle est dotée d’un système de modulation qui lui permet de chauffer l’eau à environ 50°C, alors que les équipements plus anciens fonctionnaient à des températures beaucoup plus élevées. Selon l’ADEME, remplacer une chaudière au profit d’un modèle basse température permet d’économiser 12 à 15% d’énergie.

Vous pouvez également opter pour une chaudière à condensation, reconnue comme le modèle le plus performant actuellement commercialisé. Elle fonctionne en utilisant les calories contenues dans les fumées de combustion pour préchauffer l’eau de retour chauffage. Les fumées de combustion sont ainsi moins nombreuses, ce qui a aussi un impact bénéfique sur l’environnement. Changer de chaudière au profit d’un modèle à condensation permet de faire baisser votre consommation de 15 à 20%, et vous permet également de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30%.