Remplacer sa chaudière : à quelles aides pouvez-vous prétendre ?

Votre chaudière a plus de quinze ans et vous souhaitez la remplacer par un modèle à condensation plus économe en combustible, moins énergivore et plus respectueux de l’environnement. 

aides financières fioul

Les aides financières

Pour financer votre nouvelle installation de chauffage, plusieurs aides sont mises en place et s’appliquent pour les logements neufs ou en rénovation.

La prime énergie

Total Marketing France vous propose une prime énergie pour la réalisation de travaux de rénovation énergétique. D’un montant variable, cette prime prend la forme d’un virement bancaire versé directement aux ménages réalisant des travaux. Pour l’installation d’une chaudière fioul à condensation dans une maison de 100 m2 à Strasbourg par exemple, votre prime peut s’élever à 229 euros.

Pour connaître le montant de l’aide pour l’achat d’une chaudière fioul à condensation, testez le simulateur de prime énergie de L’énergie tout compris.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco-prêt à taux zéro fait partie des principaux dispositifs d’aide à l’acquisition d’une chaudière fioul à condensation. Comme son nom l’indique, il donne accès à un prêt au taux avantageux. D’un montant maximal de 30 000 euros, il s’adresse aux propriétaires de logements construits avant 1990, aux parties communes et aux équipements appartenant aux copropriétés.

En pratique, chaque personne souhaitant bénéficier de cette aide doit remplir un formulaire type devis et le présenter auprès de la banque choisie pour la demande de prêt, accompagné de plusieurs justificatifs qui sont :

  •  un document indiquant la date de fin des travaux ;
  •  le dernier avis d’imposition ;
  •  un justificatif indiquant que le logement concerné est la résidence principale ;
  •  un devis prévisionnel et un descriptif des travaux ;
  •  des certificats indiquant que les professionnels en charge des travaux sont bien labellisés RGE, Reconnus garants de l’environnement.

Le formulaire peut être retiré dans un Espace Info-Énergie ou téléchargé en ligne sur le site du ministère du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité. L’éco-prêt à taux zéro doit être remboursé dans un délai maximum de 10 ans ; ce délai peut être étendu à 15 ans s’il s’agit de travaux lourds. Cela peut par exemple être le cas lorsque vous couplez le remplacement de votre chaudière avec d’autres travaux touchant par exemple à l’isolation.

Les aides de l’Anah

L’Anah, Agence nationale de l’habitat, propose des aides aux propriétaires occupants et bailleurs, mais aussi aux copropriétaires. Elles peuvent couvrir jusqu’à 50% des travaux et peuvent être complétées par une prime du programme « Habiter Mieux »

Les aides régionales et départementales

Certaines collectivités ont mis en place des aides pour les habitants de leur circonscription. Renseignez-vous auprès de la mairie dont vous dépendez pour en savoir plus.

L’aide de la CAF, Caisse d’allocation familiale

Le Prêt à l’amélioration de l’habitat (PAH) constitue une aide intéressante pour l’achat d’une chaudière fioul à condensation. Accessible à un taux de 1%, il est valable pour les travaux de réparation, d’amélioration, d’assainissement ou d’isolation thermique. Il est versé en 2 fois, lors de la signature du contrat et à l’issue des travaux. Le remboursement s’effectue en 36 mensualités maximum.

Les aides fiscales 

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) de 30%

Ce crédit d’impôt, qui remplace le crédit d’impôt développement durable, vous permet de déduire 30% du prix des travaux de votre impôt sur le revenu. Il s’applique sur les travaux réalisés au sein du lieu de résidence principal et la construction de celui-ci doit être achevée depuis au moins 2 ans. Le montant des dépenses est plafonné à 8 000 euros pour une personne seule et à 16 000 euros pour un couple effectuant une déclaration commune. Une majoration de 400 euros est appliquée pour chaque personne à charge supplémentaire. Chaque justificatif de dépense doit être conservé en cas de contrôle de l’administration fiscale.

Pour bien déclarer les travaux de remplacement de votre chaudière à fioul, consultez la brochure pratique éditée par la Direction générale des affaires publiques et téléchargez le formulaire Cerfa N°50794#15 relatif aux « Dépenses d’équipements de l’habitation principale. Crédit d'impôt : en faveur de la qualité environnementale de l’habitation principale ».

La TVA à taux réduit de 5,5%

Elle est valable sur les travaux de rénovation énergétique et s’applique sur l’installation, de certains équipements et matériaux. Elle peut donc s’avérer utile lors du remplacement d’une chaudière fioul à condensation. Ce taux avantageux s’étend également aux travaux induits, c’est à dire les travaux indissociables de la bonne exécution des travaux de rénovation énergétique. 

Le saviez-vous ?

Certaines aides son cumulables, à l’image du crédit d’impôt pour la transition énergétique et l’éco-prêt à taux zéro. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un Espace Info Énergie pour plus d’informations.

Pour aller plus loin :