Je souhaite remplacer ma chaudière : à quoi faut-il faire attention ?

Remplacer son ancienne chauidère permet de réaliser des économies au quotidien, car les chaudières nouvelle génération présentent un meilleur rendement. Tous les points importants à connaître avant de changer de chaudière, avec Fioulmarket.

Remplacer sa chaudière fioul

Remplacer sa chaudière par un modèle adéquat et performant

Le remplacement d’une chaudière est l’occasion d’opter pour un modèle plus performant et plus économique. Aujourd’hui, l’achat d’une chaudière à haut rendement est rapidement rentabilisé : comptez une dizaine d’années environ. Il existe deux principaux types de chaudière.

  • La chaudière à condensation : les calories contenues dans les fumées produites par la combustion du gaz ou du fioul sont utilisées pour réchauffer l’eau de retour du circuit de chauffage. Ce type d’appareil permet d’effectuer une réduction de la facture énergétique de 20 à 30% ;
  • La chaudière basse température : avec cette chaudière, le réseau de chauffage est alimenté avec une eau qui ne dépasse pas 60˚. Ce type de chaudière est très performant, mais ne fonctionne de manière optimale que dans les bâtiments très bien isolés et équipés de radiateurs basse température ou de planchers chauffants.

Lors du remplacement d’une chaudière, il faut également choisir entre une chaudière au gaz, au fioul ou au bois. Chacune de ces énergies présente des avantages, mais attention : si vous remplacez votre chaudière au gaz par une chaudière à bois, par exemple, il vous faudra prévoir un espace de stockage pour le bois.

Bon à savoir :

Si votre chaudière fonctionne encore correctement, vous pouvez investir dans un régulateur de chauffage pour optimiser votre consommation.

Quelles aides pour remplacer ma chaudière ?

Pour encourager les particuliers à remplacer une chaudière trop ancienne et énergivore, différentes aides ont été mises en place.

  • Le Crédit d’impôt pour la transition énergétique : le CITE permet de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30% pour le remplacement d’une chaudière si les travaux sont réalisés par un professionnel certifié RGE. Ce crédit d’impôt est ouvert à tous les contribuables ;
  • La prime énergie : ce dispositif à pour objectif d’alléger la facture lors d’un remplacement de chaudière. En fonction des économies réalisées suite à l’installation d’une nouvelle chaudière, vous percevez une aide dont le montant peut atteindre plusieurs centaines d’euros ;
  • La TVA à 5,5% : tout équipement de rénovation énergétique dispose d’une TVA réduite ;
  • Pour les foyers les plus modestes, l’ANAH (Agence nationale de l’amélioration de l’habitat) prend en charge entre 35 et 50% du montant total de l’installation. En plus de cette aide, le dispositif Habiter Mieux de l’ANAH propose un complément de 1 600 à 2 000 euros pour les ménages en fonction de leurs revenus.

Pour aller plus loin :