Vente flash exceptionnelle

Du 21 au 25 juillet

20 Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Pression du circuit de chauffage d'une chaudière à fioul: manomètre, vase d’expansion

La pression d’un circuit de chauffage joue un rôle important dans le bon fonctionnement d’une installation de chauffage au fioul. Quels outils permettent de surveiller la pression d’un circuit de chauffage ? Quels sont les dispositifs de sécurité permettant d’évacuer un trop plein de pression ? Que faire si la tension est trop basse ou trop élevée ?

pression circuit chauffage

Le manomètre de pression : un équipement de suivi

Le manomètre de pression d’eau permet de surveiller le niveau de pression exercée par l’eau dans un circuit de chauffage. Il se présente sous la forme d’un cadran avec une grande aiguille, comme c’est le cas pour les outils servant à évaluer la pression des pneus d’un véhicule.

Quel est le niveau de pression recommandé pour un circuit de chauffage ?

La pression d’un circuit de chauffage doit généralement osciller entre 1 et 1,5 bar. Si ce niveau de pression doit être plus important, votre installateur de chauffage vous l’indiquera. 

Évacuation de la pression du circuit de chauffage : le rôle du vase d’expansion

Le vase d’expansion est un équipement placé sur la partie retour d’un circuit de chauffage. Son rôle consiste à absorber le surplus de pression du circuit de chauffage. En effet, lorsqu’elle chauffe, l’eau se dilate, occupe un volume plus important et tend à faire augmenter significativement la pression du circuit de chauffage. En cas de pression trop importante, une soupape de sécurité prend généralement le relais afin d’évacuer le surplus de fluide du circuit. Elle s’active lorsque le niveau de pression tarée a été dépassé.

Ces deux dispositifs permettent de contribuer à la sécurité de l’installation de chauffage et à sa pérennité.

Que faire si le niveau de pression de l’installation n’est pas correct ?

Il convient de surveiller régulièrement la valeur indiquée par le manomètre de pression. En effet, une pression trop faible ou trop élevée peut être à l’origine de dysfonctionnements ou de pannes de chauffage. Il arrive par exemple que la chaudière se mette automatiquement en mode sécurité.

Lorsque la pression est trop basse, il est conseillé d’ouvrir le robinet d’eau pour la faire remonter. Laissez le robinet ouvert jusqu’à ce que la pression indiquée par le manomètre soit satisfaisante et corresponde à un niveau normal.

Si la pression du circuit de chauffage est trop élevée, il faut avant tout s’assurer que le robinet de remplissage de l’installation soit fermé. Une fois cela fait, vous pouvez essayer de purger un radiateur afin de faire baisser la pression ou l’ensemble du circuit si cela n’est pas suffisant. Si ces actions demeurent sans effet, contactez un professionnel afin qu’il vienne examiner votre installation.

 

Bon à savoir :

Si vous êtes trop fréquemment amené à remplir le circuit de chauffage d’eau afin de faire augmenter la pression de votre installation au fioul, il y a de grandes chances pour que le vase d’expansion ne joue plus correctement son rôle. Il convient dans ce cas de faire appel à un professionnel afin qu’il fasse le point sur votre installation de chauffage et qu’il préconise des solutions adaptées. Il sera peut-être nécessaire de changer le vase d’expansion afin que l’installation de chauffage fonction à nouveau correctement.

Pour aller plus loin :