Les composants de la chaudière fioul et leur utilité

Votre chaudière fioul est composée de plusieurs éléments indispensables à son bon fonctionnement. Découvrez le rôle de chacun de ces éléments. 

composants_chaudiere_fioul

Votre chaudière fioul est composée d’une multitude de pièces agencées les unes aux autres. Par conséquent, il suffit que l’une d’entre elles ne fonctionne pas pour que l’ensemble de l’installation tombe en panne. Découvrez les différentes pièces de votre chaudière et leur rôle dans la production de chaleur de votre foyer.

  • Le brûleur : c’est l’élément central de la chaudière. Il assure le mélange du fioul et de l’air dans des proportions adéquates, pour assurer la combustion et donc générer de la chaleur.
     
  • Le gicleur : lié au brûleur, il participe à la bonne combustion du fioul. Composé d’un filtre, d’une vis de blocage, d’un obus conique et d’une chambre de pulvérisation, il sert à transformer le fioul provenant de la cuve en fines gouttelettes, pour ensuite le propulser à travers la chambre de pulvérisation.
     
  • Le manomètre de pression d’eau : c’est la pièce de votre chaudière qui exprime la pression de l’eau exercée sur la tuyauterie. Pour une chaudière à fioul, la pression doit osciller entre 1 et 1,5 bar. 
     
  • L’isolant de la chaudière : comme son nom l’indique, cet élément agit comme un bouclier thermique à l’intérieur de l’installation. Souvent réalisé en laine de verre ou en céramique, cet écran est conçu pour résister aux hautes températures du foyer et protéger la chaudière.
     
  • Le circulateur de chauffage : il sert à faire remonter la pression dans le circuit hydraulique du chauffage. Cette pièce de la chaudière fait ainsi circuler l’eau chaude du système entre la chaudière et les radiateurs, pour ensuite la faire revenir vers la chaudière et entamer un nouveau cycle.
     
  • Le vase d’expansion : constitué d’une enveloppe divisée en son centre par une membrane souple, cette pièce sert d’amortisseur pour l’eau circulant dans la chaudière. Concrètement, la première moitié du vase est remplie par l’eau du circuit et la seconde moitié par de l’air. Quand l’eau chaude se dilate, la partie eau « pousse » la partie air, qui se comprime et absorbe le surplus de pression pour que les tuyaux du circuit n’éclatent pas.
     
  • Le ballon : c’est la partie de la chaudière au fioul où est stockée l’eau chauffée par l’installation, avant d’être utilisée par le réseau sanitaire. Sa contenance varie en fonction de la taille de la chaudière et de votre consommation.
     
  • Diffuseur d’eau froide sanitaire : c’est la pièce de la chaudière qui achemine l’eau dans le ballon en inox avant l’étape de chauffage, tout en limitant le mélange de l’eau froide et de l’eau chaude.
     
  • Regard de flamme : c’est la petite partie vitrée de votre chaudière qui vous permet d’observer la flamme et de constater son état. En effet, la taille, la couleur voire l’absence de flamme lorsque l’installation est en marche peut témoigner du dysfonctionnement d’une pièce de votre chaudière, ou d’un problème d’alimentation en combustible.
     
  • Les bilames : ce sont des instruments permettant d’estimer la température d’un appareil. Sur une chaudière, ils servent de système de sécurité ; quand la veilleuse est allumée, le bilame détecte la chaleur et maintient la production de chaleur. Quand elle est éteinte, la production est interrompue.

Pour aller plus loin :