Le circulateur de chauffage, un élément essentiel

Le circulateur de chaudière, aussi appelé accélérateur ou pompe de circulation, est l’un des éléments essentiels au bon fonctionnement de votre installation de chauffage au fioul.

Circulateur de chauffage

Qu’est-ce qu’un circulateur de chauffage ?

Le circulateur de chaudière se présente sous la forme d’un moteur électrique équipé d’une roue à aubes. Son rôle au sein d’une installation de chauffage à fioul (ou au gaz) consiste à faciliter la circulation du liquide caloporteur (souvent de l’eau) dans la tuyauterie et à faire remonter la pression. Le circulateur aide ainsi à l’acheminement du liquide caloporteur vers les émetteurs de chaleur qui peuvent être des radiateurs ou des planchers chauffants.

Le circulateur de chauffage a également pour rôle de faire revenir le liquide caloporteur vers la chaudière une fois qu’il a transité par le circuit de chauffage. Le liquide entame ensuite un nouveau cycle.

Bon à savoir :

Ce type d’équipement peut également être retrouvé dans les systèmes de climatisation.

Comment régler un circulateur de chauffage ?

Le fonctionnement d’un circulateur de chaudière est conditionné par le débit, exprimé en litre par seconde ou en mètre cube par heure, et par la pression, exprimée en Pascal ou en bar.

Pour un fonctionnement optimal de l’installation de chauffage, il est impératif que le débit et la pression du circulateur de chaudière soient bien réglés. Les temps de déclenchement sont également importants. En effet, il arrive couramment que la puissance du circulateur soit trop élevée et qu’il tourne ainsi à vide. Cela entraîne une légère surconsommation d’électricité et la vitesse de circulation peut compromettre l’alimentation en chaleur des radiateurs ou des planchers, conduisant donc à un dysfonctionnement de chauffage. Ces inconvénients vont souvent de pair avec la survenue de bruits indésirables pouvant déranger les habitants du logement au quotidien, surtout pendant la nuit.

Il s’agit donc de trouver le bon compromis et de choisir la bonne puissance. Les circulateurs commercialisés sur le marché sont généralement équipés de plusieurs vitesses et permettent de régler le débit, qui peut être constant ou variable. Des éléments à prendre en compte lorsque l’on est amené à changer son circulateur de chaudière.

N’hésitez pas à demander conseil à un professionnel si vous ne parvenez pas à trouver un réglage satisfaisant.

Comment entretenir le circulateur de chauffage ? 

L’entretien du circulateur de chaudière est essentiel. Sa vérification doit être effectuée au cours de l’entretien annuel obligatoire de la chaudière à fioul, au même titre que celle des organes de régulation, des conduits de raccordements, des émissions de monoxyde de carbone ou encore des dispositifs de sécurité.

En effet, en cas de dysfonctionnement, la production de chauffage peut être lourdement impactée. Si vous suspectez une panne due au circulateur pendant la période de chauffe, faites appel à un professionnel. Ce dernier sera à même de vous conseiller sur la démarche à suivre concernant les réglages ou le changement de matériel si nécessaire.

Pour aller plus loin :