Puis-je nettoyer le brûleur de ma chaudière à fioul seul ?

Le brûleur constitue l’un des éléments essentiels sur une chaudière fioul, puisque c’est lui qui assure la combustion du fioul. Il doit être entretenu et nettoyé régulièrement pour garantir le bon fonctionnement général de l’installation.Est-il possible de nettoyer soi-même le brûleur de sa chaudière fioul ? Si non, qui s’en charge ?

Nettoyer le brûleur d'une chaudière fioul

Entretien du brûleur d’une chaudière fioul : qui s’en occupe ?

Comme de nombreux équipements de chauffage, une chaudière fioul doit faire l’objet d’un entretien annuel. Il s’agit d’une obligation légale qui a pour objectif de garantir la sécurité des occupants du foyer et le bon fonctionnement de l’installation. L’entretien annuel d’une chaudière fioul ne peut être effectué par un particulier. Un professionnel qualifié, comme par exemple, l’installateur de la chaudière, doit intervenir. Il procède au nettoyage et au remontage du brûleur sur la chaudière, mais aussi à l’entretien et au réglage complet de l’installation. Le professionnel mesure également la pollution émise par la chaudière et peut par ailleurs vous donner des conseils pour réduire votre consommation d’énergie.

À noter : le professionnel détient tout l’équipement nécessaire à l’entretien de la chaudière. Il dispose par exemple d’un tableau de correspondance pour régler correctement l’accroche-flamme en fonction du modèle de brûleur.

Après chaque contrôle annuel, une attestation d’entretien de la chaudière est délivrée par le professionnel : elle doit être conservée durant deux ans.

Bon à savoir :

En plus du nettoyage du brûleur et de l’installation de chauffage en général, le contrat d’entretien annuel couvre différentes prestations complémentaires telles que les interventions en cas de panne, par exemple. Prévoyez entre 80 et 180 euros par an pour la mise en place d’un tel contrat.

Comment entretenir le brûleur d’une chaudière fioul ?

L’entretien et le réglage du brûleur d’une chaudière fioul s’effectuent en plusieurs étapes :

  • vérification de l’absence de fuite ;
  • vérification de la pompe à fioul ;
  • nettoyage des électrodes ;
  • dépoussiérage du brûleur.

Le gicleur, quant à lui, est la pièce qui garantit au brûleur une bonne combustion en approvisionnant la chaudière en combustible. Cette pièce est sensible à l’usure et doit être changée régulièrement, notamment si elle est abîmée par des dépôts contenus dans le fioul. Comptez une trentaine d’euros pour le remplacement d’un gicleur. Enfin, la bonne position de l’accroche-flamme sur le brûleur est primordiale. Il permet en effet de régler la quantité d’air nécessaire à la combustion. La distance qui sépare l’accroche-flamme du brûleur dépend à la fois du modèle et de la puissance du brûleur.

  • vérification de l’absence de fuite ;
  • vérification de la pompe à fioul ;
  • nettoyage des électrodes ;
  • dépoussiérage du brûleur.

 

Pour aller plus loin :