Le printemps, moment idéal pour l’entretien de la chaudière

Entretien de chaudière fioul domestique

L’entretien de votre chaudière au fioul est à réaliser annuellement. La meilleure période pour vous plier à cette obligation est sans conteste le printemps, lorsque le retour de températures plus clémentes rend l’opération plus confortable.

Pour profiter de tout le confort offert par le chauffage au fioul, tout en conservant des conditions de sécurité optimales, l’entretien de votre chaudière au fioul est une obligation légale. Il y a toutefois de meilleurs moments que d’autres pour le réaliser.

En quoi consiste l’entretien de la chaudière ?

L’entretien de votre chaudière au fioul devra être réalisé par un artisan reconnu. Celui-ci pourra ainsi vous remettre un document attestant que l’opération a bien été effectuée. L’entretien comporte plusieurs étapes :

  • nettoyage du corps de chauffe ;
  • nettoyage du brûleur ;
  • ramonage du conduit de la cheminée ;
  • remplacement des pièces d’usure comme le gicleur ;
  • mesure du taux de gaz émis par la chaudière ;
  • réglages éventuels ;
  • etc.

Pourquoi faut-il entretenir sa chaudière ?

L’entretien annuel de la chaudière, en plus d’être une obligation légale à laquelle vous devez vous plier, est une véritable garantie pour votre sécurité. En effet, elle permet d’éviter les feux de cheminée ou les intoxications au CO (monoxyde de carbone) résultant d’une mauvaise combustion au sein d’une chaudière défectueuse. Ces intoxications causent encore de nombreux décès chaque année en France.

En outre, l’entretien régulier de votre chaudière vous permet d’anticiper des pannes plus importantes, qui pourraient vous laisser sans chauffage durant une période plus longue et coûter bien plus cher.

Gagnez en confort en réalisant l’entretien au printemps

Mais pourquoi faudrait-il réaliser son entretien de chaudière au printemps ? Il y a en réalité plusieurs raisons à cela. Tout d’abord, l’entretien nécessite, bien évidemment, d’éteindre complètement l’installation de chauffage. Or, en hiver, voire en automne, les températures à l’intérieur peuvent rapidement chuter si aucun chauffage ne fonctionne. Avec le retour de température plus clémentes, juste après une période de fonctionnement intense de la chaudière, l’entretien printanier arrive donc à point nommé.

Notez qu’au printemps, vous bénéficierez également de la plus grande disponibilité des chauffagistes. En hiver, ils sont en effet bien plus occupés, notamment en raison de l’urgence des dépannages qu’ils doivent effectuer.

Et pourquoi pas entretenir également votre cuve ?

Au-delà de l’entretien de la chaudière, le nettoyage de la cuve à fioul peut également être judicieux. En effet, au fil du temps, de l’eau et des impuretés s’infiltrent dans la cuve et peuvent contribuer à la prolifération de micro-organismes ou de boue qui se dépose en fond de cuve. Ces deux éléments peuvent altérer la qualité du fioul ou endommager votre chaudière. Il est donc recommandé, tous les dix ans, de procéder au nettoyage de sa cuve à fioul.

Le nettoyage de la cuve à fioul est une opération délicate, qui nécessite une certaine technique et un outillage adapté. Confiez-la de préférence à un professionnel.

 

Pour aller plus loin :