L’attestation d’entretien de la chaudière fioul

Les chaudières fioul dont la puissance est comprise entre 4 et 400 kilowatts doivent être entretenues chaque année. Cet examen régulier doit être effectué par un professionnel qualifié et il permet de s’assurer du bon fonctionnement de l’équipement. Lors de la visite du professionnel, une attestation d’entretien de la chaudière est généralement remise au commanditaire afin de garder une trace administrative de l’entretien. De quoi s’agit-il ? Quelles informations y sont mentionnées ?

Entretien de chaudière

Le contenu d’une attestation d’entretien

L’attestation d’entretien d’une chaudière à fioul contient de nombreuses informations, aussi bien administratives que techniques.

Les informations techniques

Ces dernières concernent l’intégralité des points de contrôle de l’examen effectué par le professionnel. Cela comprend notamment :

  • les informations sur la chaudière : principales caractéristiques de la chaudière comme la marque, la puissance, le numéro de série, la date de mise en service ;
  • les points de contrôle obligatoires : les éléments relatifs au nettoyage de l’équipement comme le nettoyage du corps de chauffe, du brûleur, du filtre de la pompe, vérification fonctionnelle des dispositifs de sécurité etc. ;
  • les résultats des tests de combustion : indice de noircissement, pression de pulvérisation du gicleur, teneur en dioxyde de carbone et/ou en oxygène, température des fumées ;
  • le rendement de la chaudière ;
  • les données relatives aux émissions de gaz polluants ou dangereux : oxydes d’azote ;
  • les éléments qui ont été corrigés par le professionnel : l’attestation d’entretien dispose d’un espace où le professionnel peut indiquer les défauts qu’il a été amené à corriger ;
  • les améliorations et conseils : un dernier volet de l’attestation d’entretien est consacré aux préconisations du professionnel. Il pourra y mentionner tous ses conseils concernant l’amélioration de l’installation de chauffage, ses conseils sur la nécessité de remplacer les équipements ou encore sur les bons gestes à adopter pour utiliser ses équipements de manière optimale.

Des données administratives

L’attestation d’entretien de chaudière doit aussi contenir des informations d’ordre plus administratif comme la date du dernier entretien, la date d’intervention du professionnel, les références du commanditaire mais aussi celles de la société et du professionnel qui intervient.

Les obligations du professionnel et du commanditaire

Pour le professionnel : l’attestation d’entretien doit être fournie au propriétaire de la chaudière dans un délai de 15 jours après l’entretien.

Pour le commanditaire : il doit conserver l’attestation d’entretien de sa chaudière fioul pendant au moins 2 ans après l’avoir reçue. Il devra la présenter en cas de demande, par exemple par l’assurance.