App/hinclude.html.twig

Comment préparer votre chaudière fioul pour l’hiver ?

Entretien de chaudière fioul domestique

Lorsque les températures commencent à baisser, nombreux sont ceux qui sont tentés de rallumer leur chauffage au plus vite. Au moment de réactiver votre installation, certains problèmes peuvent se manifester, en particulier si votre chaudière n’est pas en bon état ou mal entretenue.
 

entretien chaudière fioul

Pour quelles raisons préparer sa chaudière ?

Il y a de nombreuses bonnes raisons de bien préparer sa chaudière en prévision de l'hiver. Cela permet avant toute chose de se prémunir d'éventuels pannes et autres petits problèmes de fonctionnement de la chaudière. Une bonne préparation permet aussi d'optimiser le rendement de votre installation de chauffage, d'éviter une surconsommation de fioul et de faire des économies d’énergie.

Le moment idéal pour contrôler le fonctionnement de votre chaudière se situe au début de l’automne, juste avant de la réactiver. 

La durée de vie d'une chaudière au fioul peut s'etendre jusque 35, voire au-delà, à condition de bien en prendre soin et de l'entretetenir régulièrement.

L’entretien de votre chaudière, nécessaire et obligatoire

Si vous ne voulez pas que votre chaudière vous lâche en plein milieu de l’hiver, assurez-vous qu’elle est en bon état de marche. Pour cela, faites appel à un professionnel qui procédera à l'entretien complet de votre installation de chauffage. Cet entretien, obligatoire, doit être réalisé chaque année. 

Quels sont les risques d’une chaudière non entretenue ?

Si vous ne procédez pas à l’entretien de votre chaudière fioul, il y a des chances que celle-ci tombe en panne au pire moment, quand les températures sont au plus bas. Devoir faire intervenir au chauffagiste professionnel en urgence peut vous coûter cher, bien plus que si vous l'aviez appelé pour un entretien. Dans le pire des cas, la panne peut impliquer le remplacement de votre chaudière. 

L’absence d’entretien d’une chaudière peut entrainer d’autres risques, parfois moins connus : 

  • risque d’intoxication au monoxyde de carbone (gaz mortel)
  • risque d’incendie à cause d’un conduit mal ou non ramoné 
  • durée de vie réduite pour votre chaudière 
  • augmentation de la consommation de fioul de 8 à 12% 
  • refus d’indemnisation de la part de votre assurance 

Vérifier soi-même l’état de sa chaudière fioul ?

Si vous avez déjà procédé à l'entretien obligatoire plus tôt dans l'année, vous pouvez vérifier seul le bon fonctionnement de votre chaudière avant de la réactiver, afin de vous assurer que votre installation est prête pour cet hiver. 

Vous pouvez par exemple contrôler la présence éventuelle de fuites d’eau en vérifiant que la pression d’eau se maintient entre 1 et 1,5 bar. Veillez également à purger votre radiateur et à régler la température de l’eau du circuit de chauffage selon les recommandations de votre installateur. Au retour de l’hiver, assurez-vous de positionner votre chaudière sur le « mode hors-gel ».

Si besoin, dépoussiérez votre chaudière fioul, en veillant à l’éteindre pour la durée de l’opération. 

Gardez également un œil sur votre cuve. Si celle-ci est vide, votre pompe tournera sans être lubrifiée et votre chaudière tombera en panne. Le témoin rouge de votre brûleur vous indiquera qu’il est grand temps de commander du fioul. 

Pour aller plus loin

Installation et entretien d'une chaudière fioul

L'entretien d'une chaudière à fioul domestique en 10 points

Les composants de la chaudière fioul et leur utilité

Pannes de chaudière à fioul : comment les prévenir et les limiter ?