La chaudière fioul à condensation : un investissement rentable et économique

Saviez-vous que vous pouvez faire des économies grâce à la chaudière fioul à condensation ? Fioulmarket vous propose d’en savoir plus sur la rentabilité des chaudières au fioul à condensation.

La rentabilité de la chaudière fioul à condensation liée à son fonctionnement

Grâce à un mode de fonctionnement spécifique, la chaudière fioul à condensation permet de faire des économies d’énergie significatives.

Un rendement important

Le mécanisme de fonctionnement de la chaudière fioul à condensation lui permet d’assurer un rendement performant. En effet, dans ce type d’appareil, la vapeur d’eau qui est issue de la combustion est conservée pour chauffer l’eau de retour plus froide. Ce procédé limite ainsi la consommation d’énergie nécessaire au chauffage de l’habitation. Ainsi, une chaudière fioul à condensation utilise moins de combustible qu’une chaudière au fioul classique pour produire une puissance de chauffe équivalente. Grâce à ce procédé, le rendement de la chaudière au fioul est supérieur de 15 à 20%, ce qui représente jusqu’à 35% d’économie sur la facture.

PCI et PCS : des indicateurs de rendement pertinents

La mesure du rendement d’une chaudière au fioul à condensation s’effectue selon 2 mesures :

  • le PCI (pouvoir calorifique inférieur), qui compare la quantité de chaleur obtenue par rapport à la quantité de combustible utilisée ;
  • le PCS (pouvoir calorifique supérieur), qui prend en compte, en plus du combustible utilisé, l’énergie produite par la condensation des fumées (aussi appelée chaleur latente).

Si on la mesure en PCI, la rentabilité d’une chaudière fioul à condensation est supérieure à 100% puisque l’appareil récupère une partie de la chaleur potentiellement perdue dans les fumées.

 

Quelles économies avec une chaudière fioul condensation ?

En plus des économies réalisées grâce au rendement de la chaudière fioul à condensation, il faut savoir que l’acquisition d’un tel type d’appareil permet d’accéder à de nombreuses aides financières et fiscales.

Le crédit d’impôt, une aide fiscale

Depuis le 1er septembre 2014, les personnes souhaitant installer une chaudière fioul à condensation ont la possibilité de bénéficier d’un crédit d’impôt de 30%. Ce crédit d’impôt s’applique sur le prix du matériel et est réservé aux travaux réalisés au sein d’habitation dont la construction est achevée depuis au moins 2 ans. Les personnes non imposables peuvent aussi en bénéficier ; elles reçoivent alors, le cas échéant, un chèque de la part de l’État. L’achat d’une chaudière fioul à condensation coûte plus cher qu’une chaudière fioul classique, mais le coût d’acquisition de l’appareil peut être significativement réduit.

Différentes subventions pour faire des économies avec la chaudière fioul condensation

Les travaux d’économies d’énergie sont largement encouragés par l’État et les énergéticiens, qui ont mis en place différents dispositifs d’aides financières. Par exemple, la prime énergie distribuée par Total donne la possibilité aux particuliers de percevoir un virement bancaire directement sur leur compte pour l’achat et la pose par un professionnel d’une chaudière fioul à condensation. Il est également envisageable de bénéficier d’une aide de la ville ou du département, en fonction de son lieu d’habitation. Enfin, l’Anah, l’Agence nationale de l’habitat, soutient elle aussi les travaux de rénovation thermique pour les ménages les plus modestes. 

 

Bon à savoir :

Pour l’achat d’une chaudière au fioul à condensation, la TVA est de 5,5%.