Économies de chauffage : place à la chaudière à condensation et au solaire thermique

L’association  chaudière à condensation et solaire thermique permet par exemple de faire des économies d’énergie rapidement et de manière visible. Tous les détails à propos de ce couple énergétique, avec Fioulmarket.

Multi-énergie

Les économies de chauffage liées à ce dispositif

De plus en plus de foyers optent pour un système de chauffage mixte afin d’exploiter au mieux chaque dispositif et de faire des économies de chauffage. Une chaudière à condensation nouvelle génération permet d’économiser 15 à 20% d’énergie par rapport à une chaudière standard. L’écart atteint 40% lorsqu’elle remplace une installation âgée de plus de 20 ans. Lorsque chaudière à condensation et système solaire sont combinés, l’énergie solaire thermique remplace le gaz ou le fioul alimentant la chaudière qui devient ainsi encore plus économique et plus écologique.

Ce système de chauffage mixte répond parfaitement à la réglementation thermique 2012 (RT 2012) qui prévoit que chaque logement individuel neuf exploite une énergie renouvelable, avec un seuil de consommation inférieur à 50kWh/m2 par an pour les usages principaux, comme le chauffage, l’eau chaude sanitaire ou encore l’éclairage. Si elle est bien régulée, l’énergie solaire, présente dans toutes les régions de France, se substitue sans difficulté à l’énergie fossile, lorsqu’elle la remplace en fonctionnement prioritaire. 

Chaudière à condensation et solaire thermique : comment ça marche ?

La chaudière à condensation, lorsqu’elle est couplée à l’énergie solaire thermique, fonctionne simplement et est rentable tout au long de l’année. Comme son nom l’indique, le chauffe-eau solaire produit de l’eau chaude grâce à l’énergie émise par le soleil pendant la période chaude. En demi-saison, le solaire préchauffe l’eau ; l’énergie d’appoint (fioul ou gaz) assure le complément. Le système solaire combiné peut aussi fournir un soutien au chauffage pendant la période hivernale.

Ce fonctionnement particulier permet de réaliser des économies de chauffage de l’ordre de 40 à 60% sur la facture annuelle. Par ailleurs, l’installation d’un tel système donne droit sous certaines conditions, au Crédit d’impôt transition énergétique (CITE), et à la TVA réduite sur l’équipement solaire et sur la chaudière à condensation.

Le saviez vous ?

Une installation fonctionnant à l’énergie solaire thermique coûte entre 6000 et 15000€, le prix variant si elle chauffe l’eau chaude sanitaire et apporte ou non, un complément de chauffage. À ce coût s’ajoutent le prix des panneaux solaires, du ballon solaire d’eau chaude ainsi que les pompes et régulateurs. De nombreuses aides, comme le CITE, l’éco-prêt à taux zéro ou encore les aides de l’État peuvent vous aider à assumer cette dépense afin de faire des économies de chauffage sur le long terme.

Pour aller plus loin :