De nombreux Français ont une chaudière au fioul âgée

Nos astuces pour votre chaudière

La majorité des foyers français qui se chauffent au fioul possèdent un équipement de plus de 20 ans. Pourtant, installer une chaudière fioul de dernière génération est source d’économies importantes. La démarche est d’ailleurs soutenue par des aides financières.

Selon une enquête réalisée par le site de conseil en économies d’énergie QuelleEnergie.fr, la plupart des foyers français qui se chauffent au fioul disposent d’une installation ancienne :

  • 36 % d’entre eux possèdent une chaudière datant d’avant 1989 et qui a donc près de 30 ans ;
  • 31 % ont un appareil qui a été installé entre 1989 et 2000 :
  • 20 % possèdent une chaudière fioul qui a été mise en place après l’an 2000.

Seuls 11 % des ménages ont déjà fait le choix d’une chaudière à condensation ou basse température, quand les 2 % restants se chauffent à l’aide d’un poêle à fioul.

Une nouvelle chaudière, pour consommer moins de fioul

La durée de vie d’une chaudière fioul peut atteindre 25-30 ans facilement si elle est bien entretenue. Toutefois, les chaudières de dernière génération, à condensation par exemple, offrent aujourd’hui un meilleur rendement que les chaudières dites classiques. Une chaudière fioul à condensation peut ainsi vous permettre d’économiser de 20 à 35 % sur votre facture de chauffage annuelle.

Si l’investissement de départ peut donc paraître lourd, il constitue en réalité une véritable source d’économies sur le long terme.

À lire aussi :La chaudière fioul à condensation : un investissement rentable et économique

Des aides pour remplacer votre ancien système de chauffage

L’installation d’une nouvelle chaudière au fioul, qui se veut aussi plus écologique, peut faire l’objet de différentes aides financières en France. Elles permettent d’encourager la réalisation de tels travaux de rénovation énergétique.

Le crédit d’impôt pour une chaudière fioul, encore en vigueur

Le crédit d’impôt pour l’achat d’une chaudière au fioul, qui devait normalement être supprimé en 2018, a finalement été prolongé. Toutefois, il concerne uniquement les chaudières les plus performantes sur le plan énergétique. Les ménages qui font le choix d’opter pour l’un de ces appareils pourront profiter d’un crédit d’impôt de 15 % jusqu’au 30 juin 2018. N’oubliez pas également que vous bénéficiez d’une TVA à taux réduit (5,5 %) pour l’installation d’une nouvelle chaudière fioul.

Se chauffer au fioul grâce à la prime énergie

L’acquisition et l’installation d’une chaudière fioul à condensation font également partie des travaux qui donnent accès à la prime énergie. Le montant de cette dernière varie selon divers critères : la superficie de votre habitation, sa localisation ou encore sa typologie.

Un prêt à 0 % pour l’achat d’une chaudière fioul

Si vous êtes (co-)propriétaire occupant ou bailleur d'un logement ancien, vous pouvez également bénéficier de l'éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) pour installer une nouvelle chaudière au fioul. Il vous permet d’emprunter jusqu’à 30.000 euros, sans intérêt, pour financer vos travaux.

Des subsides pour les ménages modestes

Enfin, les familles modestes peuvent bénéficier de l’aide de l’Anah (Agence NAtionale de l’Habitat) à travers les programmes « Habiter Mieux sérénité » et « Habiter Mieux agilité » :

  • Le premier prend en charge une partie des travaux qui vous permettront d’apporter un gain énergétique d’au moins 25 % à votre logement ;
  • Le second finance une partie des coûts liés au changement de chaudière ou de mode de chauffage.

Pour vous aider à réduire encore davantage votre facture énergétique, Fioulmarket vous propose, tout au long de l’année, le meilleur prix du fioul en France.

 

Pour aller plus loin :