Vente flash exceptionnelle

Du 21 au 27 juillet

20Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Profitez du crédit d'impôt à 30% pour l'installation d'une chaudière fioul à condensation

Depuis le 1er septembre 2014, le Crédit d’impôt développement durable, désormais appelé Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), a subi plusieurs modifications qui impactent notamment la chaudière fioul à condensation.

crédit d’impôt chaudière fioul à condensation

Plus de simplicité pour le crédit d’impôt sur la chaudière fioul à condensation

Le Crédit d’impôt développement durable n’a pas seulement changé de nom : le taux a été augmenté et simplifié. Notez que le nouveau texte a été adopté par l’Assemblée Nationale le 14 octobre dernier et vient tout juste d’être voté par le Sénat.

Un nouveau taux pour le crédit d’impôt

Alors qu’auparavant deux taux (15 et 25%) s’appliquaient, la loi prévoit maintenant un seul et unique taux fixé à 30%. Le montant des dépenses, lui, reste inchangé et est toujours plafonné à 8 000 euros pour une personne seule et 16 000 euros pour un couple, plus une majoration de 400 euros par personne à charge.

La fin du bouquet de travaux

Avec le CITE, la notion de bouquet de travaux disparaît. Désormais, le crédit d’impôt de 30% s’applique dès la première dépense engagée. Vous pouvez ainsi choisir d’installer une chaudière fioul à condensation sans effectuer d’autres travaux et bénéficier malgré tout d’une réduction d’impôt de 30%.

Par ailleurs, deux nouveaux travaux éligibles s’ajoutent à la liste de ceux qui donnent droit au crédit d’impôt de 30% : l’installation d’un compteur individuel pour le chauffage et l’eau chaude en copropriété, ainsi que les bornes de recharge pour les véhicules électriques.

Pourquoi et comment installer une chaudière fioul à condensation ?

À la fois financiers et environnementaux, les avantages liés à l’achat d’une chaudière fioul à condensation sont nombreux.

Faire des économies grâce à la chaudière fioul

En plus de donner accès au crédit d’impôt, la chaudière fioul à condensation permet de faire baisser de manière importante votre facture énergétique. En effet, puisqu’elle récupère une partie de la chaleur présente dans les fumées produites lors de la combustion du fioul, cette installation est capable de chauffer davantage sans augmenter la consommation d’énergie. Au contraire, cet équipement consomme entre 15 et 20% de combustible en moins par rapport à une chaudière fioul classique, voire 40% de moins par rapport à une chaudière fioul de plus de 20 ans.

Nouvelle règle de mise en place pour accéder au crédit d’impôt

Afin de profiter du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE), et à compter du 1er janvier 2015, la mise en place de la chaudière fioul à condensation devra être effectuée par un artisan RGE (Reconnu Garant de l’Environnement). La démarche d’obtention du crédit d’impôt, elle, reste identique, mais il faudra être en mesure de présenter la certification RGE de l’artisan choisi.

 

Bon à savoir :

L’obligation de faire appel à un artisan RGE ne vaut pas pour les installations commencées avant le 31 décembre 2014.

 

Pour aller plus loin :