Plus que quelques semaines pour obtenir d'un CITE à 15% pour certains travaux

Le crédit d'impôt

Si vous souhaitez financer l’achat d’une chaudière fioul à condensation ou de nouveaux châssis, il ne vous reste plus que quelques semaines pour profiter d’un Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) à 15%. Après le 30 juin, certaines catégories de travaux ne donneront en effet plus accès à cet avantage.

CITE 2018 Le crédit d'impôt pour la Transition Energétique

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Energétique (CITE) permet de déduire de votre impôt sur le revenu une partie des investissements consentis pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement et espacer plus vos commandes de fioul. Le taux de déductibilité de ces investissements est généralement fixé à 30%.

En 2018, ce dispositif a été revu en profondeur. Si certaines catégories d’équipements (notamment au fioul) ou de travaux ne permettent déjà plus de bénéficier de cet avantage, d’autres sont maintenus, à un taux de 15%, jusqu’au 30 juin prochain.

Les changements du CITE depuis le 1er janvier 2018

Dès le début d’année, une certains travaux permettant d’améliorer l’efficacité énergétique ont été exclus de ce dispositif d’aide. C’est le cas :

  • des chaudières fioul qui ne présentent pas un niveau de performance très élevé ;
  • des volets isolants ;
  • des portes d’entrée.

D’autres mesures ont par contre été ajoutées à la liste des investissements permettant de bénéficier du CITE à 30%, comme certains frais d'équipements permettant de se raccorder à des réseaux de chaleur ou de froid, ou encore la réalisation d’un audit énergétique.

Par ailleurs, les dispositifs permettant de produire de l’eau chaude au départ d’une énergie renouvelable (solaire, hydrauliquebiomasse, pompe à chaleur) ou l’installation d’une borne de recharge pour voitures électriques, d’un compteur individuel de chauffage et d’eau chaude sanitaire, etc. donnent toujours droit à un CITE de 30%.

En 2019, le CITE sera remplacé par une prime. 2018 est donc la dernière année pour profiter de ce système.

Les changements du CITE à partir du 30 juin 2018

D’autres travaux encore seront exclus du dispositif permettant de recevoir un crédit d’impôt à partir du 1er juillet prochain. Ceci concerne :

  • les chaudières à fioul à très haute performance (le niveau de performance est défini par décret): elles donnent droit à un crédit d’impôt de 15% jusqu’au 30 juin ;
  • le remplacement d’un simple vitrage par un double vitrage : il donne droit à un crédit d’impôt de 15% jusqu’au 30 juin.

Si vous prévoyiez de tels travaux, il est donc urgent de les réaliser afin de bénéficier encore de ce crédit d’impôt à 15%.

Comment bénéficier du CITE ?

Pour pouvoir bénéficier du CITE, il faut que le logement où vous financez des travaux soit votre résidence principale. Mais vous pouvez occuper ce logement comme :

  • propriétaire ;
  • locataire ;
  • occupant à titre gratuit

En outre, le logement dans lequel vous envisagez ces travaux doit être terminé depuis au moins deux ans.

La procédure

L’obtention du CITE repose sur une procédure qui n’est pas très complexe. Il vous suffit en effet de signaler les investissements que vous avez réalisés dans votre déclaration d’impôts. Si le crédit d’impôt auquel vous avez droit dépasse le montant dû, l’excédent vous est restitué. L’administration peut vous demander les justificatifs des dépenses déclarées. Pensez donc à les conserver !

 

Pour aller plus loin :