Vers une fin du fioul dans les prochaines années : pas si vite !

Actualités du fioul

Publié le 17/08/2018 à 15h13

A entendre certains discours, nous serions en train de vivre la fin du fioul domestique. Et pourtant, ce combustible, ainsi qu’une série d’autres produits issus du pétrole, devraient encore être disponibles pendant de nombreuses années.

Est-il encore intéressant d’installer aujourd’hui un équipement de chauffage au fioul domestique ? Certaines voix s’élèvent en effet en ce moment pour annoncer la fin du pétrole – et donc du fioul – d’ici 30 ans. Une chaudière au fioul pouvant atteindre cet âge, la question peut en effet se poser. Toutefois, sur quoi se base-t-on pour annoncer ce chiffre ? Et est-il vraiment crédible ?

Des réserves de pétrole au moins pour les 40 prochaines années

Comme chacun le sait, le fioul domestique est un produit dérivé du pétrole. Or, cette huile minérale est une ressource naturelle aux volumes limités. Il est donc indéniable que la réserve de pétrole présente dans nos sous-sols sera un jour épuisée. Ce moment marquera également la fin du fioul.

Mais qu’en est-il aujourd’hui de l’état de ces stocks ? Il est extrêmement difficile de fournir une estimation correcte des réserves de pétrole restantes. Toutefois, de nombreux experts s’accordent sur certains chiffres :

  • les réserves totales en pétrole s’élèvent à 2900 milliards de barils ;
  • ces réserves permettent d’assurer encore 40 ans de production, 60 ans grâce aux nouvelles découvertes éventuelles, 90 ans en utilisant des ressources non-conventionnelles (huile de schiste, pétrole lourd, etc.) ;

Les estimations des réserves de pétrole et de la durée de production restante sont marquées par un nombre important d’incertitudes. En effet, une importante marge d’erreur existe lorsqu’on évalue la capacité d’un gisement pétrolier. Ensuite, l’estimation de l’évolution de la demande mondiale en pétrole n’est qu’hypothétique : elle peut très bien augmenter plus qu’attendu dans les prochaines années. Enfin, l’évolution du prix du fioul, à la baisse, peut conduire à la fin de l’exploitation de certains puits, jugés non-rentables.

 

Alternatives au fioul : des énergies à améliorer

Si les réserves de pétrole présentes dans le monde sont donc encore suffisantes pour produire du fioul pendant plusieurs décennies, encore faut-il que les consommateurs souhaitent continuer à utiliser cette énergie fossile. En effet, de nombreux pays font pression sur leurs citoyens en multipliant les primes et autres incitants fiscaux, de manière à leur faire utiliser des systèmes de chauffage utilisant des énergies renouvelables. Le prix du fioul et des équipements de chauffage augmente donc.

Pour aller plus loin :