Vers un marché du pétrole équilibré en 2018 ?

Publié : 18 octobre 2017 - Mis à jour : 21 novembre 2017 - Actualités du fioul

Selon les observations et les prévisions de l’Agence internationale de l'énergie (AIE), le marché du pétrole s’annonce équilibré pour l’année 2018. Par conséquent, l’or noir ne devrait pas connaître une forte inflation. L’AIE en profite pour encourager les membres de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) à « persévérer dans la discipline » avant un rendez-vous très attendu entre les producteurs mondiaux de pétrole en novembre.

marché du pétrol

Une hausse de la demande de 1,4 million de barils par jour en 2018 ?

« Pour 2018, nous estimons que trois trimestres sur quatre seront globalement équilibrés - en conservant l‘hypothèse d‘une production stable de l‘OPEP et en se fondant sur des conditions météorologiques normales. » Dans son rapport mensuel d’octobre, l’Agence internationale de l'énergie (AIE) a fait part de ses prévisions pour 2018.

Selon l’organisation, le marché du pétrole devrait s’équilibrer l’année prochaine. La croissance de la consommation permettra en effet d’écouler les stocks et de compenser une production en hausse.

Plus concrètement, cet équilibre du marché pétrolier devrait se traduire par une hausse de la demande mondiale de 1,4 million de barils par jour (mbj) en 2018 pour atteindre 99,1 mbj sur l’année. En 2017, l’augmentation était déjà de 1,6 mbj pour 97,7 mbj sur l’année.

Une rencontre cruciale au mois de novembre

« Beaucoup a été fait pour aller vers une stabilisation du marché », reconnaît l’Agence internationale de l’énergie dans son rapport. Avant de tempérer : « Mais il faudra persévérer dans la discipline ».

Discipline qui sera au cœur des tractations, le 30 novembre prochain, lors d’une importante rencontre internationale, à Vienne, en Autriche. C’est là que les pays de l’OPEP rencontreront leurs partenaires, dont la Russie notamment.

Partenaires avec qui le cartel a signé un accord afin de limiter leur production de pétrole. Le rendez-vous à Vienne en novembre s’annonce donc crucial car l’accord arrivera à échéance en mars 2018.

Une rencontre qui s’annonce toutefois avec optimisme. Le président russe Vladimir Poutine s’est récemment entretenu avec le roi Slimane d’Arabie Saoudite. Ce dernier a rapporté à l’issue de l’entretien qu’ils aspiraient « à poursuivre la coopération positive entre [leur] deux pays en vue de stabiliser les marchés pétroliers mondiaux. » Pour rappel, ces deux États sont les deux plus gros producteurs mondiaux de pétrole.

 

 

Pour aller plus loin