Tendance des prix du fioul domestique : semaine du 29 avril 2019

Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Publié le 29/04/2019 à 16h32

Les prix du fioul domestique continuent d’augmenter et atteignent aujourd’hui les 973 euros pour 1 000 Litres. Les prix du fioul ont augmenté de 13 euros depuis la semaine dernière. Nous faisons un point comme chaque semaine sur les différents facteurs de fluctuation des prix du fioul domestiques.

Les conseils de Fiouly : C’est les French Days, profitez de notre vente flash exceptionnelle !

Depuis Vendredi c’est les Frenchs Days. Profitez d’une promotion de 45 euros tous les 1 000 Litres sur votre commande de fioul domestique. Sautez sur l’occasion c’est la plus grosse réduction de l’année. Ne tardez pas, il ne vous reste plus que quelques heures pour profiter de cette offre exceptionnelle.

 

Cette semaine de nombreux facteurs de hausse ont contribués à l’augmentation des prix du baril de Brent. Celui-ci a atteint les 75 dollars jeudi. Vendredi, la déclaration de Donald Trump relative au prix du pétrole a engendré une déclaration qui a déclenché une chute conséquente des prix du baril. Néanmoins cette annonce n’a pas été assez forte pour empêcher les cours de repartir à la hausse, entrainés par de nombreux facteurs géopolitiques.

La croissance des prix du Brent

La situation concernant les sanctions Américaine se précise à travers le monde. 

Cette semaine, la fin des dérogations accordées à huit pays importateurs de pétrole Iranien (La Chine, l’Inde, le Japon, la Corée du Sud, Taïwan, la Turquie, l’Italie et la Grèce) a été annoncé par le secrétaire d’état Américain, Mike Pompeo. Les pays concernés s’exposeront à des sanctions s’ils continuent leurs exportations une fois le 2 mai passé.

D’autre part, l’embargo Américain concernant le pétrole Vénézuélien est entré en vigueur le 28 Avril. Il ne leur sera plus possible de vendre leur produit aux entreprises Américaines ni utiliser le système bancaire Américain pour réaliser des transactions liées au pétrole Vénézuélien.

Légère baisse de la production mondiale 

Jeudi 25 Avril, la Pologne et l’Allemagne ont décidé de suspendre leurs importations de pétrole Brut Russe provenant de l’oléoduc Droujba. D’après eux, la qualité du pétrole brut Russe s’était dégradée. Deux jours plus tard, la République Tchèque et l’Ukraine ont fait de même en suspendant eux aussi leurs importations via l’oléoduc de Droujba. Il s’est avéré que cette pollution du produit transporté par l’oléoduc de Droujba était la résultante d’un acte délibéré. Dans l’attente d’une résolution, cet incident a participé à l’augmentation du prix du baril de Brent jusqu’au seuil des 75 dollars jeudi dernier.

Côté american, cela fait maintenant une semaine que le nombre de forage en activité est en baisse. Cette semaine il est passé de 825 à 805 d’après la firme pétrolière Baker Hugues.

La Lybie qui quant à elle dispose des réserves les plus importantes d’Afrique, est en ce moment secoué par une guerre civile. Le conflit devient peu à peu une menace sérieuse à la production nationale. En effet une militarisation des infrastructures Libyenne a été observé malgré la position neutre face au conflit déclaré par la NOC (compagnie pétrolière nationale).

Ce sont l’ensemble de ces facteurs qui poussent les prix du baril à la hausse.

Une chute inattendue

Vendredi dernier, Donald Trump s’est exprimé aux journalistes vis-à-vis du cours du pétrole : « Les prix de l’essence sont en train de baisser. J’ai appelé l’OPEP et leur ai dit : vous devez les faire baisser ». Aucun détail supplémentaire concernant les interlocuteurs du président des Etats-Unis n’a été ajouté. Pourtant les prix du baril ont réagi immédiatement à la baisse compensant par la même occasion la croissance des prix ayant démarré le 18 avril.

Malgré l’imprécision de cette déclaration, il ne faut pas oublier que le ministre Saoudien de l’Energie, Khaled al-Faleh avait assuré que son pays était prêt à « stabiliser » le marché.

Il faut cependant rappeler que le cours du baril de Brent est peu après reparti à la hausse et à déjà atteint les 72 dollars.

Evolution des prix du fioul domestique

Prix du fioul par rapport à

Évolution

Tendance

La semaine dernière

En hausse

+13€

Le mois dernier

En hausse

+50€

Les 3 derniers mois

En hausse

+98€

Les 6 derniers mois

En baisse

-10€

L'année dernière

En hausse

+116€

 

Prix du fioul Fioulmarket

Retrouvez la moyenne des prix du fioul domestique en France et par région pour 1000 litres de fioul domestique.

Nom de la région

Prix du fioul aujourd'hui

Tendance par rapport à la semaine dernière

Bretagne

955 € / 1000 litres

Hausse

Île-de-France

964 € / 1000 litres

Hausse

Provence-Alpes-Côte d'Azur

965 € / 1000 litres

Hausse

Normandie

969 € / 1000 litres

Hausse

Bourgogne-Franche-Comte

973 € / 1000 litres

Hausse

Hauts-de-France

968 € / 1000 litres

Hausse

Pays-de-la-Loire

975 € / 1000 litres

Hausse

Nouvelle Aquitaine

988 € / 1000 litres

Hausse

Occitanie

986 € / 1000 litres

Hausse

Auvergne-Rhône-Alpes

965 € / 1000 litres

Hausse

Centre-Val-de-Loire

985 € / 1000 litres

Hausse

Grand-Est

988 € / 1000 litres

Hausse

Inscrivez-vous aux alertes mail et ne ratez aucunes offres promotionnelles. C’est gratuit et sans création de compte. Le principe est simple : vous indiquez à quel prix vous souhaitez acheter votre fioul et si les prix atteignent le seuil fixé, vous en serez immédiatement averti.

Retrouvez-nous également sur les réseaux sociaux Facebook et Twitter.

A lire aussi :