Stocks de pétrole : la production atteint de nouveaux records aux USA

23 février 2015 - Actualités du fioul

Les stocks de pétrole ont atteint leur taux le plus élevé début février aux États-Unis, en établissant la moyenne des stocks de brut et de produits distillés. Focus sur cette production de pétrole qui atteint un seuil inégalé depuis 1982.

                         la production atteint de nouveaux records aux USA

Les réserves de pétrole ont augmenté de 4,9 millions de barils, passant à un total de 417,9 millions de barils selon les chiffres de l’Agence américaine d’information sur l’énergie (EIA). Il s’agit des chiffres les plus élevés depuis 33 ans en matière de production de pétrole, alors que les économistes prévoyaient une hausse moyenne de 3,7 millions de barils.

L’essence enregistre également un bond significatif de 2 millions de barils, un seuil atteint pour la première fois depuis 25 ans. Une réalité qui va à l’encontre une fois encore des prévisions des spécialistes, qui tablaient sur 200 000 barils supplémentaires « seulement ».

Les stocks de pétrole distillés, qui incluent notamment le fioul domestique et le gazole, sont en revanche en baisse de 3,9 millions de barils, passant à 132,7 millions de barils.

Pour ce qui est du taux d’utilisation des capacités des raffineries, on constate une augmentation de 0,1%, soit 90% de taux d’utilisation ; un chiffre qui n’avait pas été constaté depuis 10 ans.

Cette forte production de pétrole influence inévitablement le cours de l’or noir. Le brut léger Nord américain perd ainsi 3,05% de sa valeur pour dégringoler à 48,74 dollars le baril, tandis que le Brent de la mer du Nord à Londres diminue de 2,56%, tombant ainsi à 54,71 dollars le baril.

Pour aller plus loin :