Semaine du 4 au 11 mars 2016 : hausse du prix du fioul

17 mars 2016 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Le prix du fioul est en hausse pour la deuxième semaine consécutive sur fioulmarket.fr. Les 1 000 litres de fioul sont passés de 541 à 567 euros, soit une hausse 26 euros entre le 4 et 11 mars 2016. Sur la même période, la référence nationale clôture la semaine à 611 euros, contre 586 euros la semaine passée. Ainsi, en commandant sur fioulmarket.fr, vous réalisez une économie de 44 euros par rapport à la référence nationale.
Les prix du fioul sont en hausse pour la deuxième semaine consécutive ! Commandez vite votre fioul sur fioulmarket.fr avant que les prix soient trop élevés!

Hausse du WTI à New-York

À New-York, le baril de light sweet crude (WTI) est passé de 35,92 dollars le 4 mars à 38,50 le 11 mars 2016 , soit une hausse de 2,58 dollars.
Le prix du pétrole a clôturé la séance de vendredi en hausse. Cette bonne nouvelle pour la marché est la conséquence du gel de la production de pétrole des deux plus grands pays exportateurs, ainsi que de l’annonce d’un rééquilibrage entre l’offre et la demande par l’AIE (Agence Internationale de l’Energie).
L’agence stipule dans son rapport l’impact important de la baisse des investissements ainsi que des prix bas sur l’ensemble de la production de pétrole dans les pays non membres de l’Organisation des pays exportateurs.
L’AIE a précisé que le surplus d’offre devrait être ramené à 0,2 million de barils par jour (mbj), contre encore 1,9 mbj au premier trimestre, ce qui confirme la volonté de rééquilibrage. 

Hausse du Brent

À Londres, le prix du baril de Brent, référence européenne du brut, est également en hausse. Il clôture la séance du 11 mars à 39,78 dollars alors qu’il était à 37,27 le 4 mars, soit une hausse de 2,51 dollars.
La hausse du Brent pour la deuxième semaine consécutive s’explique par l’annonce de la baisse de production de pétrole des grands pays exportateurs. Cette hausse est également est d’autant plus significative que jeudi, les cours observaient une rechute, à cause du refus de l’Iran de geler sa production comme ses homologues.
M.McGillian reste sur ses gardes quant à la réduction de la production : « L’année dernière au printemps on avait bondi de 20 dollars avec ce type d’espoir, avant que le marché abandonne tous ses gains comme on  n’a pas vu baisser l’offre. »
Cette semaine les chiffres du ministère de l’Énergie ont montré que les États-Unis produisaient encore plus de 9 millions de barils par jour, « ce n’est pas une chute libre à laquelle on assiste, mais à une baisse progressive. » a t-il ajouté.

L’euro est en hausse face au dollar 

L'euro est en hausse cette semaine face au dollar en passant de 1,097 le 4 mars à 1,109 à la clôture du vendredi 11 mars 2016.
Bien que la Banque Centrale Européenne ait à priori pris des mesures défavorables à l’euro, dont une baisse de l’ensemble de ses taux directeurs ainsi qu’une accélération des rachats d’actifs, la monnaie unique a fortement augmenté au cours de la semaine.
Selon les spécialistes, ce bond serait la conséquence des propos tenus par Mario Draghi, lors de sa conférence de presse. Le président de la BCE a en effet laissé peu d’espoir à de prochaines baisses des taux européens.
D’après Christopher Vecchio, de DailyFX, celui-ci « a semblé fermer la porte » à un soutien encore plus marqué à l’inflation et l’activité économique, » avant de « réduire à néant la signification des mesures annoncées ».

Pour suivre l’évolution des prix du fioul vous pouvez vous inscrire à nos alertes prix. L’inscription est gratuite et ne demande pas de création de compte. Il vous suffit de renseigner votre adresse mail. L’actualité des prix du fioul est décryptée toutes les semaines par nos experts. Cette analyse hebdomadaire vous permet de commander votre fioul au moment opportun. Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter ou facebook pour être informés de nos actus.