Semaine du 31 décembre au 8 janvier 2016 : le prix du fioul revient à la baisse

12 janvier 2016 - Evolution des prix du fioul

Le prix du fioul revient à la baisse cette semaine après une hausse la semaine dernière sur fioulmarket.fr. Les 1 000 litres de fioul sont passés de 568 à 565 euros, soit une baisse de 3 euros entre le 31 décembre 2015 et le 8 janvier 2016. Sur la même période, la référence nationale clôture la séance du 8 janvier avec une hausse de 4 euros. Le prix des 1000 litres est passé de 591 à 595 euros. De plus en commandant sur fioulmarket.fr, vous faites une économie de 30 euros par rapport à la référence nationale.

fioulmarket.fr annule la hausse de la taxe sur le fioul évaluée à 24 € pour 1 000 litres de fioul. Cette offre est valable jusqu'au 31 janvier 2016. Pour en profiter cliquez ici.

Baisse du WTI à New-York

À New-York, le baril de light sweet crude (WTI) a connu une forte baisse. Il est passé de 37,04 dollars le 31 décembre à 33,16 dollars le 8 janvier 2016 soit une différence de 3,88 dollars.

En raison d’une offre excédentaire que la demande mondiale ne parvient plus à consommer, les cours du pétrole sont en baisse depuis 18 mois. Plusieurs facteurs auraient pu permettre un rebond des cours. Parmi ceux-là, on peut évoquer la baisse du nombre de puits en activités annoncé par la société Baker Hugues. En effet il y a une baisse de 20 unités par rapport à la semaine précédente aux États-Unis. Cependant, la production américaine dépasse encore les 9,2 millions de barils par jour, sachant qu’il y a 68% de puits actifs en moins qu’en octobre 2014. Ainsi, le marché est toujours inondé. Selon Tim Evans de chez Citi, « les données fondamentales du marché sont solidement baissières, ce qu'a confirmé cette semaine la forte augmentation des stocks de produits pétroliers aux États-Unis ». Le WTI est au plus bas depuis février 2004 et a baissé de 10,48% sur la semaine à cause des difficultés des marchés financiers mondiaux, plus particulièrement en Chine. Les 3 millions d’emplois créés l’année dernière dont 292 000 en décembre aux États-Unis donnent l’impression que la demande pourrait augmenter, mais rien ne se confirme pour l’instant.

Sur le plan politique, les vives tensions entre Riyad et Téhéran pourraient faire remonter les prix. En effet les deux puissances ont rompu leurs relations diplomatiques depuis l'exécution le 2 janvier en Arabie saoudite d’un dignitaire chiite de l'opposition condamné pour terrorisme.

Baisse du Brent

À Londres, le prix du baril de Brent, référence européenne du brut, a également chuté pour la deuxième semaine consécutive. Il clôture la séance du 8 janvier à 33,55 dollars alors qu’il était à 37,28 le 31 décembre, soit une baisse de 3,73 dollars.

Le Brent et le WTI ont reculé la semaine dernière à leur plus bas niveau depuis 12 ans. Le marché souffre toujours d’une offre largement supérieure à la demande. En parallèle, l’état de l’économie chinoise, première consommatrice mondiale d’or noir, est en difficulté. Ayant baissé de 10% cette semaine, les cours pourraient encore être orientés à la baisse si la situation chinoise se dégradait, ou avec la levée de l’embargo sur le pétrole iranien. John Kerry secrétaire d'État américain a affirmé que l'accord historique sur le programme nucléaire iranien pourrait être mis en place dans quelques jours, alors même que l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) refuse de limiter sa production dans le but de remonter les cours du brut. L’offre iranienne devrait encore faire baisser les cours.

L’euro en hausse face au dollar 

L'euro revient à la hausse cette semaine face au dollar en passant de 1,0855 le 31 décembre à 1,0922 dollar à la clôture du vendredi 8 janvier 2016.

Face aux difficultés de l’économie chinoise, moteur de la reprise économique mondiale, les financiers craignent un ralentissement de l’économie globale. La Banque centrale chinoise (PBOC) a abaissé jeudi le cours de référence du yuan face au dollar de 0,51%, soit sa plus forte baisse depuis le mois d'août. De plus, l’activité dans les services et dans le secteur manufacturier a ralenti la croissance américaine en décembre 2015.

De plus, l’euro profitait des informations de la dernière réunion de la Réserve fédérale qui annoncent une hausse graduelle des taux d’intérêt. Cette prudence a rendu les investisseurs méfiants quant à une hausse cette année.
Cette hausse de l’euro est également due à une augmentation de l'activité dans les services en zone euro courant décembre. Cela a aidé la monnaie unique à repartir à la hausse.
Sur le plan géopolitique, les inquiétudes des investisseurs proviennent de la situation en Corée du Nord qui aurait réussi son essai de bombe à hydrogène.

Pour suivre l’évolution des prix du fioul vous pouvez vous inscrire à nos alertes prix. L’inscription est gratuite et ne demande pas de création de compte. Il vous suffit de renseigner votre adresse mail. L’actualité des prix du fioul est décryptée toutes les semaines par nos experts. Cette analyse hebdomadaire vous permet de commander votre fioul au moment opportun. Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter ou facebook pour être informés de nos actus.
N’oubliez pas de profiter de notre offre TICPE de 24€. Pour toute commande, fioulmarket.fr vous offre la hausse de la TICPE jusqu'au 31 janvier 2016. Code: TICPE2016*