Vente flash exceptionnelle

Du 26 au 28 mai

20 Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Semaine du 29 janvier au 5 février 2016 : légère baisse des prix du fioul

10 février 2016 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Le prix du fioul revient à la baisse cette semaine sur fioulmarket.fr après une légère hausse la semaine précédente. Les 1 000 litres de fioul sont passés de 537 à 532 euros, soit une baisse de 5 euros entre le 29 janvier et le 5 février 2016. Sur la même période, la référence nationale est en hausse pour la deuxième semaine consécutive, elle est passée de 571 à 575 euros.

Ainsi, en commandant sur fioulmarket.fr, vous réalisez une économie de 43 euros par rapport à la référence nationale. Le froid arrive ! Profitez des prix bas pour remplir votre cuve. 

Baisse du WTI à New-York

À New-York, le baril de light sweet crude (WTI) est passé de 33,62 dollars le 29 janvier à 30,89 dollars le 5 février 2016, soit une forte baisse 2,83 dollars.

Après un léger rebond la semaine passée, le cours du WTI a beaucoup fluctué cette semaine pour finalement clôturer en forte baisse. Selon Christopher Dembik, analyste chez Saxo Banque « La volatilité a été élevée depuis le début de l'année mais elle s'est accentuée cette semaine à la faveur de la baisse du dollar et de pourparlers éventuels entre les pays exportateurs de pétrole. L'Iran a semblé disposé à participer à de telles discussions ». En effet, le WTI est influencé par des attentes de moins en moins évidentes concernant l’Opep. La rencontre entre les ministres vénézuélien et saoudien du pétrole est un événement très attendu par les investisseurs. Elle devrait déboucher sur une réunion extraordinaire entre l’Opep et la Russie.

En parallèle, la société Baker Hughes a annoncé une baisse des puits en activité à hauteur de 31 unités par rapport à la semaine précédente. Malgré ces fermetures, les mauvais chiffres du département américain du Travail et la hausse des stocks de brut américains ont relancé les craintes concernant la progression de la demande.

Baisse du Brent

À Londres, le prix du baril de Brent, référence européenne du brut, a également baissé mais plus  légèrement. Il clôture la séance du 5 février à 34,06 dollars alors qu’il était à 34,74 dollars le 29 janvier.

Depuis le début de l’année, le Brent a perdu plus de 10% de sa valeur. La surabondance de l’offre et la faible progression de la demande sont notamment en cause. L’Opep, ne souhaite toujours pas baisser sa production dans le but de maintenir ses parts de marché face au pétrole de schiste américain. Selon Michael McCarthy analyste chez CMC Markets « Il y a très peu de signes d'apaisement du côté de l'offre ». Si l'Arabie saoudite et les autres pays du Golfe hésitent à prendre part à ces discussions, les espoirs de baisse de production risquent de s'envoler et les prix resteront sous pression.

L’euro en hausse face au dollar

L'euro est en hausse pour la deuxième semaine consécutive face au dollar en passant de 1,0831 dollar le 29 janvier, à 1,1158 dollar à la clôture du vendredi 5 février 2016.

L'euro rebondissait vendredi après des chiffres négatifs sur l'emploi américain qui ont fait plonger le billet vert au plus bas depuis octobre 2015. Les cambistes ont pris en compte une chute inattendue des créations de postes en janvier. Les mauvais indicateurs américains ont renforcé les craintes de voir la Réserve fédérale américaine (Fed) plus prudente sur sa politique de resserrement monétaire. En revanche, le taux de chômage a atteint son plus bas niveau depuis huit ans et les salaires ont augmenté de 0,5%.

Pour l’heure, l’attention est portée sur la Banque centrale européenne (BCE) qui a prévu d’accélérer son programme de rachats d’actifs en mars. Ce programme qui a pour but de soutenir l’économie et l’inflation affaiblit la monnaie unique.

Pour suivre l’évolution des prix du fioul vous pouvez vous inscrire à nos alertes prix. L’inscription est gratuite et ne demande pas de création de compte. Il vous suffit de renseigner votre adresse mail. L’actualité des prix du fioul est décryptée toutes les semaines par nos experts. Cette analyse hebdomadaire vous permet de commander votre fioul au moment opportun. Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter ou facebook pour être informés de nos actus.