Semaine du 27 novembre au 4 décembre 2015 : quatrième semaine de baisse consécutive pour le prix du fioul

8 décembre 2015 - Evolution des prix du fioul

Les prix du fioul sont à nouveau en baisse cette semaine et les 1 000 litres atteignent 592 euros le 4 décembre sur fioulmarket.fr. Ils s’affichaient à 599 euros le 27 novembre, soit une baisse de 7 euros. Sur la même période, la référence nationale est passée de 662 euros le 27 novembre à 645 euros le 4 décembre. En commandant sur fioulmarket.fr, vous faites une économie de 53 euros par rapport à la référence nationale. La TICPE, taxe appliquée au fioul augmentera de presque 24 euros pour 1 000 litres au 1er janvier 2016. Profitez des petits prix et n’oubliez pas de commander avant la hausse des taxes.

Pour vous faire patienter en attendant Noël, fioulmarket.fr vous propose son Calendrier de l’Avent des Ventes Flash jusqu’au 27 décembre 2015. Une région par jour avec 30€ offerts par 1 000 litres sur votre fioul !

Le WTI passe sous la barre des 40 dollars à New-York !

À New-York, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en Janvier, a perdu 1,74 dollar. De 41,71 dollars le 27 novembre, il est passé à 39,97 dollars le 4 décembre.

Les cours du pétrole ont beaucoup baissé cette semaine à cause du refus de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) de baisser leur niveau de production. En effet, à l’issue de la réunion qui s’est déroulée à Vienne,  le cartel a choisi de ne rien faire pour le moment et d’attendre que les choses s’améliorent. Le niveau de production reste donc inchangé car selon le ministre nigérian du pétrole Emmanuel Ibe Kachikwu, « réduire ce niveau n'allait pas avoir beaucoup d'effet sur le marché ». La prochaine réunion se tiendra le 2 juin 2016 ; cela signifie que l’Opep n’envisage pas de revoir sa position de si tôt.

L’Opep mise toujours sur une baisse du nombre de puits qui pourrait rééquilibrer l’offre et la demande mondiale. L’Arabie saoudite souhaite contrer l’expansion du pétrole de schiste américain. En effet selon la société Baker Hughes, il ne reste plus que 545 puits de pétrole encore en activité, soit 66% de moins qu’en octobre 2014. La nouvelle baisse du nombre de puits en activité aux Etats-Unis n’a pas eu d’impact sur les cours. Selon M. Lipow, « le cours du WTI pourrait renouer dès la semaine prochaine avec le plancher de 38,24 dollars atteint en août, voire l'enfoncer et retrouver des niveaux qu'on n'avait plus vus depuis la crise de 2008-09 ».

Baisse du Brent à Londres

À Londres, le prix du baril de Brent, référence européenne du brut, clôture la séance du 4 décembre à 43 dollars alors qu’il était à 44,88 dollars  le 27 novembre soit une baisse 1,88 dollars.

Particulièrement soucieux de protéger leurs parts de marché, les leaders de l’Opep ont fait savoir qu’il n’était pas question de baisser leur niveau de production pour le moment. Les cours du brut ont perdu plus de 60% de leur valeur depuis juin 2014 à cause de la surabondance, tandis que l’offre iranienne s’apprête à affluer sur le marché. Le ministre iranien du Pétrole Bijan Namdar Zanganeh a réaffirmé la volonté de son pays d'augmenter sa production d'au moins 500.000 barils par jour dans un premier temps, puis d'un million de baril par jour ensuite. Ainsi, le cartel renonce à prendre en compte les demandes de ses plus petits producteurs. Dans ce contexte, le Venezuela et l'Algérie dont l’économie est largement dépendante de la rente pétrolière souffrent beaucoup. De plus, les pays hors Opep tels que la Russie ne montrent pas non plus de volonté de réduire leur production, alors qu’elle a atteint des niveaux record.

L’euro revient à la hausse cette semaine 

L'euro a rebondi face au dollar à la clôture du vendredi 4 décembre après deux semaines de baisse consécutives. En effet, il était à 1,0595 dollar le 27 novembre contre 1,0874 dollar le vendredi 4 décembre.

L’euro était en baisse depuis près d’un mois mais s’est renforcé après l’intervention de Mario Draghi. Ce renforcement est lié à la décision de la Banque centrale européenne (BCE) à l’issue de sa réunion. Le Président de le l’institution a annoncé la baisse du taux de dépôt, avant d’évoquer un renforcement du programme de rachat massif de dette. La politique d’assouplissement quantitatif lancée en mars dernier sera prolongée jusqu’en fin mars 2017. L’ambition est de relancer l’inflation et de soutenir l’économie par l’injection de liquidités dans le système financier. La monnaie unique avait bénéficié de cette annonce de mesures moins importantes que prévu de la part de la BCE. En effet, celle dernière va prolonger ses rachats d'actifs sans en accroître le montant mensuel. M. Draghi, a assuré que la BCE serait prête à une action "sans limite" pour soutenir l'économie.

Dans quelques jours, ce sera au tour de la Banque centrale américaine de réunir ses dirigeants afin de décider de la hausse ou non des taux directeurs. Il est probable que ce soit le cas grâce à l’annonce de la création de 211.000 emplois en novembre aux Etats-Unis. Selon David Song de chez Daily FX, « Les chiffres de l'emploi ont été meilleurs que prévu, ils gardent la Réserve fédérale (Fed) américaine sur les rails d'une hausse des taux d'intérêt ». Mais d’après Omer Esiner de chez Commonwealth Foreign Exchange, « vu comme le dollar a souffert, tout rebond, même après de bons chiffres comme ceux sur l'emploi, prendra du temps à se manifester ». En tout état de cause, les cambistes ne doutent plus que la banque centrale américaine, relèvera ses taux presque nuls depuis 2008.

Vous pouvez suivre l’évolution des prix du fioul en vous inscrivant à nos alertes prix. L’inscription est gratuite et ne demande pas de création de compte. Il vous suffit de renseigner votre adresse mail. L’actualité des prix du fioul est décryptée toutes les semaines par nos experts. Cette analyse hebdomadaire vous permet de commander votre fioul au moment opportun. Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter. Noël approche ! En plus de la forte baisse des prix du fioul, fioulmarket.fr vous propose son Calendrier de l’Avent des Ventes Flash. Une région par jour avec 30€ offerts par 1 000 litres sur votre fioul. Suivez nos actualités sur facebook afin de savoir quand est ce que vous pourrez en profiter.