Semaine du 23 au 30 octobre 2015 : Le prix du fioul baisse légèrement

27 octobre 2015 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Les prix du fioul restent aussi bas que la semaine dernière sur fioulmarket.fr. En effet, les 1000 litres de fioul étaient à 624 euros le 23 octobre contre 620 euros le 30 octobre, soit une légère baisse de 4 euros. Sur la même période, la référence nationale n’a que très peu évoluée en passant de 671 euros à 672 euros en une semaine. Cette semaine, tous les indicateurs boursiers connaissent un rebond. Ces légères fluctuations du prix du fioul sont donc dues au cours du baril qui a enregistré une hausse importante en une semaine. Avec fioulmarket.fr, vous réalisez 52 euros d’économie par rapport à la référence nationale.
N’attendez plus pour profiter pleinement des prix bas et inférieurs à la référence nationale. L’hiver arrive, faites le plein de fioul à prix discount !

Le WTI repart à la hausse à New-York

À New-York, le baril de light sweet crude (WTI) pour livraison en décembre, connait une forte hausse en passant de 44,60 dollars le 23 octobre à 46,59 dollars le 30 octobre soit une baisse de 1,99 dollar.

Le déclin du nombre de puits en activité aux Etats-Unis continue pour la neuvième semaine consécutive, avec 16 unités en moins cette semaine selon Baker Hughes. Le Département américain de l’énergie a lui annoncé un repli de la production en août estimé à 45 000 b/j en moins par rapport à juillet.

Néanmoins, le marché souffre toujours d’une forte abondance d’or noir, malgré la baisse de production de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) pour octobre. La situation pourrait donc rester inchangée pour le moment, sachant que l’arrivée de l’offre iranienne est imminente. L’offre risque de passer de 2,8 mb/j à 4 mb/j car Téhéran espère récupérer des parts de marché importantes dans les prochains mois. Selon le ministre iranien du Pétrole Bijan Zanganeh, l'Iran va augmenter sa production pétrolière de 500.000 barils par jour (bpj) au moins. Parallèlement, la Chine premier consommateur mondial de pétrole souffre d’une baisse de son activité manufacturière. Cela implique donc que l’offre risque de rester supérieure à la demande si la situation ne change pas.

Hausse du Brent

À Londres, le prix du baril de Brent, référence européenne du brut, finit en hausse à 49,56 le 30 octobre contre 47,99 dollars le 23 octobre, soit une hausse de 1,57 dollars.

Cette semaine, la hausse des cours semblait soutenue par une baisse de production de l'Opep évaluée à 125.000 barils par jour pour octobre. Cette baisse est considérée comme un simple ajustement qui ne changerait rien car sur un an, la production a été excédentaire de 1,5 mb/j. L’Opep se réunira en Décembre à Vienne et l'Iran a fait savoir qu’elle augmenterait sa production une fois que la levée des sanctions internationales sera effective. L’Organisation a atteint un niveau d’extraction record qui a participé à la chute des cours en dessous des 50 dollars depuis juin 2014. Comme attendu, le faible prix du pétrole est fortement ressenti par les budgets des pays dépendants de la rente pétrolière. Ainsi, l’agence de notation Standard and Poor’s a abaissé la note de l’Arabie saoudite. Le Fonds monétaire international (FMI) veut également inciter les pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG : Arabie saoudite, Qatar, Koweït, Émirats arabes unis et Bahreïn) à diversifier leurs sources de revenus. En effet, le déficit de l’ensemble de ces pays pourrait s’élever à 1000 milliards de dollars tandis que leur croissance passe de 3,5% à 3,25%.

L’euro reste en baisse cette semaine 

L'euro baisse légèrement face au dollar pour la deuxième semaine consécutive. À la clôture du vendredi 30 octobre l’euro valait 1,1003 dollar contre  1,1016 dollar le 23 octobre.

Ainsi, la baisse de l’euro a ralenti cette semaine grâce aux mauvais chiffres américains. D’après la publication du département du Commerce, les chiffres de la consommation ont connu leur plus faible hausse en huit mois. De même, l’inflation reste faible. Parallèlement, les taux directeurs ont été abaissés en Chine et en Norvège. Au regard de ces facteurs externes, la Réserve fédérale (Fed) estime qu’une hausse est à prévoir pour le mois de décembre.

Dans la zone euro, le taux de chômage a diminué, l'inflation s'est consolidée et les dépenses de consommation sont restées stables en Allemagne et en France.

N’hésitez pas à suivre l’évolution des prix du fioul en vous inscrivant à nos alertes prix. L’inscription est gratuite et ne demande pas de création de compte. Il vous suffit de renseigner votre adresse mail. L’actualité des prix du fioul est décryptée chaque semaine par nos experts. Cette analyse hebdomadaire vous permet de commander votre fioul au moment opportun. Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter. Notre grand jeu concours Coupe du Monde de Rugby 2015 a pris fin le 31 octobre 2015. Toute l’équipe de fioulmarket.fr remercie les nombreux participants. Félicitations au grand gagnant Roger Buissette qui a remporté 1 000 litres de fioul.