Semaine du 19 au 25 septembre – Les prix du fioul remontent légèrement

Publié : 28 septembre 2016 - Mis à jour : 7 novembre 2017 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Lesprix du fioul remontent légèrement cette semaine. Les 1000 litres passent de 614 à 618 euros, soit une hausse de 4 euros par rapport à la semaine dernière. La référence nationale suit cette tendance et passe de 653 à 657 euros, soit une hausse de 4 euros également. Fioulmarket vous propose une économie moyenne de 39 euros par rapport à la référence nationale.
Les prix du fioul augmentent mais restent relativement bas par rapport à l’année dernière. En effet, à la même époque, les prix du fioul étaient 45 euros plus chers qu’aujourd’hui.

WTI : Le baril de brut en hausse

A New York, le baril de light sweet crude (WTI) revient à la hausse, ce qui explique la légère tendance haussière desprix du fioul. Il passe de 43,03 dollars la semaine dernière à 44,48 dollars cette semaine, soit une hausse de 1,45 dollar.
Cette semaine, de nombreux facteurs sont à l’origine de la hausse des prix du baril. Le 28 septembre prochain se tiendra le forum de l’Energie à Alger, durant lequel les membres de l’OPEP (Organisation des pays exportateurs de pétrole) se réuniront. Le président vénézuélien, Nicola Maduro, a indiqué qu’un accord pourrait enfin être conclu. Cette perspective a automatiquement ravivé les espoirs d’un gel de la production chez les investisseurs et a permis aux cours de repartir à la hausse. Les propos de Nicolas Maduro font suite à un entretien passé avec les présidents iranien et équatorien. La Russie a une nouvelle fois confirmé son soutien quant à un éventuel gel de la production. Cette décision permettrait de rééquilibrer le marché du brut en mettant un terme à la surabondance de l’offre. Les prix du brut retrouveraient ainsi des niveaux classiques.
La hausse des prix du pétrole de cette semaine s’explique également par la baisse importante et inattendue des stocks. En cause, une chute des importations, mais aussi une baisse des réserves commerciales de 6,2 millions de barils contre 3,2 millions prévus par l’agence Bloomberg.
Sans mesure de la Réserve fédérale américaine (FED) concernant la hausse des taux d’intérêt, les cours sont également soutenus par le dollar. En relevant les taux d’intérêt, la FED rendrait le dollar plus rémunérateur. Les échanges sur le marché du brut se faisant en dollars, les investisseurs munit d’autres devises profiteraient de ce gain de pouvoir d’achat pour acquérir des barils.

 

Le prix du Brent stagne

A Londres, le Brent est en très légère baisse pour la deuxième semaine consécutive. La référence européenne du brut passe de 46,55 dollars à 45,89 dollars soit une baisse de 0,66 dollar.

L’euro reprend de sa valeur

L’euro remonte cette semaine passant de 1,1156 dollar la semaine dernière à 1,1228 dollar cette semaine, soit une hausse de 0,0072 dollar.
Le billet vert revient à la baisse après deux semaines de hausse consécutive à la suite de l’inflation américaine en août. A l’issue du Comité de politique monétaire (FOMC), la FED devait rendre mercredi une décision à propos de la hausse des taux d’intérêt, pouvant renforcer la valeur du dollar. Sans surprise, la FED a maintenu ses taux directeurs dans leur fourchette actuelle de 0,25 à 0,50%.
Inscrivez-vous à nos alertes e-mails pour être informé de l’évolution des prix du fioul sur votre code postal. Nos experts analysent pour vous les prix du fioul afin que vous puissiez commander au meilleur moment. L’inscription est gratuite et ne nécessite pas de création de compte. Vous pouvez aussi nous retrouver sur Facebook ainsi que sur Twitter afin de suivre toutes nos actualités.