Semaine du 11 au 18 décembre 2015 : le prix du fioul continue à baisser

22 décembre 2015 - Evolution des prix du fioul

Le prix du fioul reste en baisse pour la sixième semaine consécutive sur fioulmarket.fr. Les 1 000 litres de fioul sont passés de 568 à 539 euros, soit une baisse de 29 euros entre le 11 et le 18 décembre. Sur la même période, la référence nationale clôture la séance du 18 décembre à 583 euros contre 613 euros les 1 000 litres le 11 décembre. En commandant sur fioulmarket.fr, vous faites une économie de 44 euros sur 1000 litres par rapport à la référence nationale.

Jusqu'au 27 décembre 2015 commandez votre fioul pour profiter d’une réduction de 30 euros grâce au Calendrier de l’Avent des Ventes Flash !

 

Baisse du WTI à New-York

À New-York, le baril de light sweet crude (WTI) est passé de 35,62 dollars le 11 décembre à 34,73 dollars le 18 décembre soit une baisse de 0,89 dollar.

Engagé dans une spirale baissière, le prix du brut est toujours à son niveau le plus bas depuis février 2009. Il a également perdu 60% de sa valeur depuis l’été 2004 alors qu’il s’échangeait à plus de 100 dollars. Cette semaine la baisse est moins importante que celle de la semaine dernière. Cette situation est causée par l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) qui a refusé de poser une limite de production de pétrole à ses membres.

De plus, deux annonces n’ont pas arrangé les choses ; la hausse des stocks de brut américain plus élevée que prévu, et celle du nombre de puits en activité évaluée à 17. Ainsi, le marché souffre encore d’un déséquilibre profond entre l’offre et la demande. Selon Michael Hewson, analyste chez CMC Markets, « certains suggèrent que nous pourrions voir les prix décliner davantage vers les 30 dollars le baril sur le court à moyen terme »

Enfin, le Congrès a décidé de lever l’interdiction sur l’exportation de pétrole américain. L’embargo remonte au choc pétrolier de 1973 lorsque les Etats-Unis voulaient se protéger de la pénurie d’or noir en se constituant une réserve stratégique de brut. Selon la sénatrice du Dakota Heidi Heitkamp, « en ouvrant le brut américain au reste du monde, nous fournirions à nos alliés un partenaire commercial plus stable, et réduirions le pouvoir de pays comme la Russie, le Venezuela et des régions volatiles du Moyen Orient qui utilisent leur domination pour influencer notre pays et nos alliés ». Dorénavant, rien n’entrave l’exportation des stocks de bruts américains estimés à quelques 490,7 millions de barils.

Baisse du Brent

À Londres, le prix du baril de Brent, référence européenne du brut, clôture la séance du 18 décembre à 36,88 dollars alors qu’il était à 37,93 le 18 décembre soit une baisse de 1,05 dollar.

Les cours ont perdu près d'un cinquième de leur valeur depuis le 4 décembre. Motivée par la volonté de ne perdre aucune part de marché, l’Opep garde sa production inchangée et pousse petit à petit ses concurrents hors du marché. Selon M. Lipow « le marché avait désormais les yeux braqués sur les niveaux planchers atteints par le WTI durant la crise de 2008-09, à savoir un prix de 32,40 dollars atteint en séance en décembre 2008, et 33,87 dollars en clôture. ». De leur côté, les analystes de Commerzbank soutiennent que « la production n’est plus rentable dans beaucoup de d’endroits, on pouvait s'attendre à une réduction de l'offre en 2016. »

De nombreux pays comme ceux de l’ex bloc soviétique subissent fortement la baisse des cours du pétrole. Par exemple l'Azerbaïdjan, connait une baisse de ses revenus au point de décider de laisser sa monnaie évoluer librement. Celle-ci a aussitôt perdu un tiers de sa valeur ce qui constitue la deuxième dévaluation en un an.

L’euro en baisse 

L'euro baisse face au dollar cette semaine en passant de 1,0996 le 11 décembre à 1,0840 à la clôture du vendredi 18 décembre.

La monnaie unique subit l'annonce d'une très attendue hausse des taux directeurs de la Réserve fédérale américaine (Fed). En effet, la Fed a décidé de relever ses taux d’intérêt pour la première fois depuis 2006. Cela rend le dollar de mieux en mieux perçu par les investisseurs. Cependant, ces derniers veulent rester prudents car la Présidente de la Fed a fait savoir que la hausse des taux sera modeste et graduelle l’année prochaine

 

Vous pouvez suivre l’évolution des prix du fioul en vous inscrivant à nos alertes prix. L’inscription est gratuite et ne demande pas de création de compte. Il vous suffit de renseigner votre adresse mail. L’actualité des prix du fioul est décryptée toutes les semaines par nos experts. Cette analyse hebdomadaire vous permet de commander votre fioul au moment opportun. Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter ou facebook pour être informés de nos actus.
Profitez de notre Calendrier de l’Avent des Ventes Flash nationales avec 30€ offerts par 1 000 litres de fioul 27 décembre !