Vente flash exceptionnelle

Du 21 au 23 juillet

20 Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Semaine du 10 au 16 octobre 2016 – Les prix du fioul poursuivent leur hausse

18 octobre 2016 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Les prix du fioul sont en hausse pour la quatrième semaine consécutive et n’ont pas été aussi élevés depuis plus d’un an. Les 1000 litres passent de 666 à 685 euros, soit une hausse de 19 euros par rapport à la semaine précédente. La référence nationale est en hausse également passant de 697 euros la semaine dernière à 715 euros cette semaine, soit 18 euros de plus. Presque un mois après la décision de l’OPEP qui n’est pour l’instant pas mise en place, les prix du fioul continuent leur ascension. Fioulmarket reste cependant moins cher que la référence nationale, avec une différence de 30 euros. Commandez maintenant avant que les prix ne soient trop élevés !

Le WTI passe la barre des 50 dollars à son tour

A New York, le light sweet crude (WTI) passe comme son homologue européen, au-dessus de la barre symbolique des 50 dollars. Le baril passe de 49,81 dollars la semaine dernière à 50,35 dollars cette semaine, soit une hausse de 0,54 dollar.
La Russie a annoncé qu’elle pourrait se joindre à la réduction de la production de pétrole annoncée par l’OPEP le 23 septembre dernier. De ce fait, le WTI a pris 1,08% sur la semaine. Vladimir Poutine, le président Russe, s’est dit favorable à une limitation de la production mondiale. Cette annonce a permis aux cours du brut de finir à un niveau qu’ils n’avaient plus atteint en clôture depuis plus d’un an.
La prudence reste toutefois de mise sur les marchés tant les obstacles à la réussite de ce processus sont nombreux. Pour les membres de l’OPEP, la plus grande difficulté est de se répartir l’effort de réduction de la production qu’ils ont annoncé. Une réunion technique à ce sujet se tiendra fin octobre, un mois avant la date prévue pour la finalisation de l’accord.
S’ajoute à cela la production américaine qui est en recul pour la semaine achevée d’après les chiffres du Département de l’Energie (DoE). Bien que les réserves de brut soient en augmentation, les stocks d’essence et de produits distillés tels que le fioul de chauffage, le gazole, etc sont en baisses. La principale raison est le déclin prononcé de la transformation de brut. La saison d’entretien ayant débuté dans les raffineries, cela nécessite l’arrêt d’une partie des installations et diminue la quantité de production.

Le Brent assez stable

Bien qu’elle fluctue de la même façon que son homologue américain, la référence européenne du brut est stable cette semaine. Le baril de Brent passe de 51,93 dollars la semaine dernière à 51,95 dollars cette semaine, soit une très légère hausse de 0,02 dollar.
La valeur du dollar, particulièrement haute en ce moment a, en plus de l’annonce de la Russie, soutenu les cours du pétrole.

L’euro de nouveau en baisse

Pour la troisième semaine consécutive, l’euro est en baisse face au billet vert. La monnaie européenne passe de 1,1196 dollar la semaine dernière à 1,0971 dollar cette semaine, soit une baisse de 0,0225 dollar.
La variation euro/dollar est généralement assez faible mais a son importance dans le marché. Les chiffres américains de cette semaine, positifs bien que contrastés, encouragent la réserve fédérale américaine dans une perspective d’une rapide hausse des taux d’intérêt pour la deuxième fois depuis près d’une décennie. Pour appuyer ce renforcement du dollar, les statistiques de la Chine se sont plus raffermies que ce qui était attendu et cela a apaisé les craintes d’un ralentissement de la croissance chinoise, ce qui aurait pu décourager la FED de relever ses taux avant la fin de l’année.
Notre jeu-concours « L’automne de Fioulmarket » est désormais terminé. Bravo à Viviane R. qui est notre grande gagnante et qui remporte 1000 litres de fioul ! Si vous ne vous êtes pas inscrit, ne ratez plus aucun de nos évènements en rejoignant notre page Facebook. Soyez également informé des prix bas en vous inscrivant à nos alertes e-mails. Cette inscription est gratuite et ne nécessite pas de création de compte, simplement de renseigner votre adresse e-mail ainsi que votre code postal. Ces analyses sont effectuées chaque semaine par nos experts et vous permettent de commander votre fioul au meilleur moment. Vous pouvez également nous retrouver sur Twitter afin de retrouver toutes nos actualités.