Retour sur l’évolution du prix du fioul au premier trimestre 2018

Equipements chauffage au fioul domestique

Publié le 11/04/2018 à 09h49

De manière globale, le prix du fioul a enregistré une légère diminution au cours de ces trois premiers mois de l’année 2018. Décryptons cette évolution en détail.

Evolution du prix du fioul domestique au premier trimestre 2018

Une tendance à la baisse pour le prix du fioul

De 869 euros les 1.000 litres au cours de la première semaine de janvier, le prix du fioul, sur Fioulmarket, est passé à 832 euros lors de la dernière semaine de mars, soit une économie de 37 euros sur votre achat. 

Entre-temps, le prix du fioul domestique n’a cessé d’osciller. Tout au long du mois de janvier et lors de la première quinzaine de février, il a enregistré une chute relativement importante. Mi-février, il atteignait son plus bas niveau de l’année sur Fioulmarket. Une commande de 1.000 litres vous coûtait alors 802 euros, autrement dit, 67 euros de moins qu’en début d’année.

Lors de la seconde partie du trimestre, l’évolution du prix du fioul s’est montrée moins tranchée. Elle a alterné hausses et baisses. Ainsi, à la fin du mois de mars, le prix du fioul avait légèrement remonté.

 Prix du fioul domestique (1.000 litres)Variation par rapport à la semaine précédente
Semaine du 1er janvier 2018869 € 
Semaine du 15 janvier 2018853 €- 16 €
Semaine du 1er février 2018832 €- 21 €
Semaine du 12 février 2018802 €- 30 €
Semaine du 1er mars 2018820 €+ 18 €
Semaine du 12 mars 2018811 €- 9 €
Semaine du 26 mars 2018832 €+ 21 €

Le marché du pétrole impacte le prix du fioul

Le prix du fioul facturé par votre fournisseur est déterminé en fonction de multiples facteurs dont, principalement, les cours pétroliers. Ce sont eux en effet qui influencent majoritairement le prix du fioul.

Au cours de ce premier trimestre, les cours du pétrole se sont montrés relativement volatils. Ils ont été poussés par le respect de l’accord de réduction de la production mis en place depuis plus d’un an par l’OPEP et d’autres pays partenaires, alors que la demande mondiale était croissante.

Les conflits en Iran et en Syrie, d’importants producteurs de pétrole, ont également contribué à soutenir les cours. Mais l’augmentation de la production de pétrole de schiste américain a limité cette hausse.

La météo aussi influence le prix du fioul

Au cours de ce premier trimestre, la météo a également impacté de manière significative les cours de pétrole et donc, du fioul. En début d’année, le nord de l’Amérique a connu une vague de froid. La France, et l’ensemble de l’Europe, ont ensuite été touchées par le vortex polaire. Notre pays a alors enregistré des températures glaciales, en deçà des normales de saison.

Par conséquent, les besoins en chauffage ont été importants au sein des ménages français. Nombreux sont ceux qui ont dû passer une nouvelle commande de fioul pour rester bien au chaud. Cette augmentation de la demande, alors que l’offre continuait elle aussi à croître – à cause de la production américaine –, explique la baisse que le prix du fioul a connue mi-février. 

Ainsi, le baril de Brent, la référence pour le prix du fioul en Europe, est passé de plus de 70 dollars en janvier à 62 dollars le 13 février avant de globalement progresser à nouveau, jusqu’à atteindre 67 dollars fin mars.

Un prix du fioul plus attractif sur Fioulmarket

Enfin, il ne faut pas oublier que l’évolution du prix du fioul en France a aussi été liée à l’augmentation de la TICPE. Durant la première semaine de janvier, votre facture de 1.000 litres a en effet été augmentée de 45 euros environ suite au nouveau montant de la taxe.

Mais tout au long de ce premier trimestre, Fioulmarket vous a permis d’acheter du fioul moins cher. Ainsi, durant ces trois mois, sur notre plateforme, vous avez pu payer votre facture de 1.000 litres entre 23 et 55 euros de moins que la référence nationale.

 

Pour aller plus loin :