Réserve fédérale américaine et prix du pétrole : quel lien ?

2 juin 2017 - Actualités du fioul

La réserve fédérale américaine (FED) a pris la décision de relever ses taux le 15 mars dernier, une initiative appréciée par les marchés d’actions en Amérique du Nord. Quelles sont les conséquences directes de cette décision sur le dollar américain ? Cet évènement peut-il impacter le prix du pétrole ? Le prix du fioul va-t-il augmenter ?

La réserve fédérale américaine relève son taux directeur

La réserve fédérale américaine relève son taux directeur

Mercredi 15 mars 2017, la réserve fédérale américaine (FED) a relevé son taux directeur d’un quart de point de pourcentage, faisant preuve de prudence pour les semaines à venir et restant attentive à l’inflation. Deux nouvelles hausses des taux sont prévues en 2017, et deux autres sont programmées pour 2018.

Les taux d’intérêt directeurs devraient atteindre 1,4 % fin 2017, contre 0,75 à 1 % aujourd’hui. La décision a été fortement appréciée par les marchés d’actions en Amérique du Nord, saluant la prudence et l’adaptabilité de la banque centrale.

Conséquence de cette décision, à la clôture de la bourse le 15 mars, le baril de pétrole WTI observait une hausse de 2,45 % pour atteindre 48,89 $. Les valeurs de l’énergie ont également bénéficié de la hausse des cours du pétrole, suite à des chiffres encourageants concernant les réserves nord-américaines. Le prix du pétrole, en baisse depuis le début du mois de mars, s’est ressaisi avec l’annonce de la hausse des taux de la réserve fédérale américaine et grâce au recul des stocks de brut dont disposent les États-Unis.

Le prix du pétrole va-t-il augmenter ?

Si la décision de la FED a un impact spontané sur le prix du pétrole, des signaux forts devront s’ajouter pour que les taux continuent d’augmenter. La réduction de la production des États-Unis est l’un de ces signaux ; une telle décision permettrait en effet de réduire l’offre, de créer de la demande et de faire augmenter les prix.

L’actualité politique a également une influence majeure sur le prix de l’or noir. Le 6 avril 2017, les frappes organisées contre la Syrie, pays exportateur de pétrole, font craindre une escalade des tensions avec des conséquences internationales. En cas de crise politique et/ou militaire, les approvisionnements de brut pourraient être ralentis voire suspendus. Dans la nuit du 6 au 7 avril, le baril de Brent se hissait au prix de 55 $.

La Russie, l’Iran ou encore l’Arabie saoudite, d’autres puissances pétrolières majeures, pourraient amplifier la difficulté de la situation, suivant le rôle que joueront ces nations dans le conflit syrien.