Remplacement des chaudières au fioul : quelles évolutions des aides en 2018 ?

11 octobre 2017 - Réglementation et fiscalité

L’arrivée d’un nouveau gouvernement au pouvoir entraîne systématiquement des changements, notamment au niveau des dispositifs d’aide alloués aux particuliers. Les aides relatives aux travaux d’amélioration des performances des logements ne dérogent pas à la règle et connaîtront des évolutions en 2018. Qu’en est-il pour les aides concernant le remplacement de la chaudière au fioul domestique ?

Aides pour le remplacement des chaudières fioul en 2018

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique prolongé en 2018

L’année 2018 ne devrait a priori pas marquer la fin du crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre le Président de la République à l’occasion d’un salon professionnel organisé par la Fédération Française du bâtiment. Toutefois, le dispositif devrait être maintenu uniquement pour les appareils respectueux de l’environnement et « que vont plutôt chercher les classes moyennes ou les classes populaires dans la France rurale ou périphérique ».

On notera toutefois que de nombreuses questions demeurent encore sans réponses concernant notamment :

  • Le montant du crédit d’impôt. Pour l’heure, il s’élève à 30 % du montant des dépenses effectuées. Les dépenses sont plafonnées à 8 000 € pour une personne seule et 16 000 € pour un couple soumis à une imposition commune. Sera-t-il le même ou va-t-il être modifié ?
  • Les conditions d’accès au dispositif.

Bon à savoir

Pour rappel, le crédit d’impôt pour la transition énergétique est une aide fiscale dédiée aux particuliers effectuant des travaux de rénovation énergétique, tels que le remplacement d’une ancienne chaudière au fioul par un modèle plus moderne et plus performant. Elle permet de déduire 30 % des dépenses effectuées pour les travaux de ses impôts.

Quid des autres aides permettant de faciliter le remplacement de sa chaudière fioul ?

Il existe plusieurs autres aides destinées à aider les particuliers à financer un changement de chaudière au fioul ou des travaux d’isolation visant à améliorer leur consommation énergétique et leurs factures :

  • Les aides de l’Anah ;
  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ) ;
  • La prime bonifiée ;
  • La TVA à taux réduit ;
  • Les aides des collectivités territoriales.

Pour l’heure, il est difficile de se prononcer quant à leur pérennité, mais dans un contexte de transition énergétique, plusieurs d’entre elles devraient rester en place.

Il faudra encore attendre quelques mois pour en savoir davantage sur les positions du gouvernement.

 

Pour aller plus loin :