Vente flash exceptionnelle

Du 21 au 27 juillet

20Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Réduction de la consommation d'énergie dans les années futures, possible ou ineptie ?

23 novembre 2012 - Actualités du fioul

La consommation d’énergie est au cœur des préoccupations du gouvernement mais aussi de tous les professionnels du secteur de l’énergie.

Le débat sur la transition énergétique a commencé en France ce mois-ci et va déterminer les objectifs à atteindre pour diminuer la consommation des ménages français et du coup, la part du nucléaire dans la production d’électricité en France.

Dans ce contexte, l’Ademe (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) a mené une étude axée sur la consommation et le développement de l'offre d'énergies renouvelables.

L’accent doit être mis, les premiers temps, sur l’amélioration des logements et ensuite des transports ; ceci dans le but de « réduire la consommation d’énergie de 20% d’ici 2030 en France et de près de 50% en 2050 », Source ADEME.

Ces prévisions reposent sur la rénovation thermique de logements et la construction de logements peu consommateurs d’énergie chaque année.
Les nouveaux modes de transport en ville comme le vélo et le covoiturage par exemple, mais aussi le renouvellement du parc automobile ont eux aussi un rôle à jouer dans la réduction de la consommation d’énergie.

Aujourd'hui, tous les espoirs sont permis. Les innovations de matériels et de produits ainsi que les énergies renouvelables permettent d'envisager le meilleur pour la consommation d'énergie.