Quels sont les enjeux de l’habitat français face aux économies d’énergies ?

23 septembre 2013 - Guide pratique

Nous consommons de plus en plus d’électricité, et ce n’est plus un secret nos ressources en énergies s’épuisent. Pourtant, de plus en plus d’innovations ont été trouvées, surtout concernant l’habitat, le foyer étant le lieu où l’on consomme le plus d’énergies.

Mais pourquoi ces innovations en matière d’économie d’énergie tardent à être mises en place ?

Le problème auquel on doit faire face, c’est que le parc d’habitation français est vieillissant, voire trop vieux.

En effet, comme le montre le tableau ci-dessous,  plus de 64% des habitations françaises ont été construites entre 1949 et 1998, dates à laquelle les démarches d’innovation en termes d’économies d’énergies n’avaient pas été encore étudiées.

Construites avant 1949 Construites entre 1949 et 1998 Depuis 1999
31 % 64 % 6 %

Sources : Insee, Enquête annuelle de recensement 2004

Quelles sont les conséquences pour les économies d’énergie ?

Le premier fléau de ces anciennes habitations est l’isolation. En effet, ces habitats mal isolés entrainent de forte déperdition de chaleur, et sont facteurs d’une consommation d’énergie importante.

La rénovation complète du parc d’habitation français prendra du temps, mais il y a eu une prise de conscience, et un nouveau type d’habitat voit le jour.

Mais la question qui se pose est qu’avec ces changements, serons-nous amenés à consommer moins d’énergie à l’avenir ?