App/hinclude.html.twig

Quelles sont les variations du prix du fioul depuis la fin du confinement ?

Évolutions et tendances des prix moyens du fioul

Publié le 12/06/2020 à 14h00

Depuis le 11 mai, le déconfinement s’effectue de façon progressive en France. Dans d’autres pays aussi, la situation sanitaire permet un retour progressif à la normale. En conséquence, les prix du fioul ont connu de nombreuses variations.

Les analystes l’annonçaient depuis plusieurs semaines déjà : le retour à une situation à peu près normale devrait conduire à une augmentation du cours du pétrole et, donc, à une hausse des prix du fioul. Mais qu’en a-t-il finalement été ?

Une hausse déjà avant le déconfinement

Si on reprend les prix du fioul pratiqués par Fioulmarket depuis la mi-mai – date du début du déconfinement en France – on constate que les prix avaient alors déjà entamé une hausse significative :

  • 690 € pour 1000 litres de fioul le 27 avril ;

  • 724 € pour 1000 litres de fioul le 11 mai.

La semaine suivante (le 18 mai), les prix avaient encore augmenté pour atteindre les 735 € pour 1000 litres de fioul. Par contre, la semaine suivant, les prix sont repartis à la baisse : 733 € pour 1000 litres le 25 mai et 730 € pour 1000 litres le 1er juin.

L’OPEP+ a pesé sur les prix

La fin du confinement en France n’a donc pas eu, à elle seule, un effet sur les prix du fioul. En effet, ceux-ci sont surtout dépendants du cours du pétrole, qui est influencé par des facteurs globaux.

On constate que les cours du pétrole ont commencé à remonter suite à l’annonce de l’OPEP+, survenue le 12 avril, de réduire sa production de pétrole d’environ 10 millions de barils par jour au cours des mois de mai et juin. Cette organisation, comprenant à la fois les membres de l’OPEP et des partenaires comme la Russie, a donc réellement pesé sur les prix et elle a d’ailleurs continué à le faire au cours des dernières semaines.

En effet, la légère augmentation des prix du fioul au cours des dernières semaines peut sans doute être imputée à l’indécision de la Russie, membre de l’OPEP+. Initialement, l’accord passé avec les autres pays membres de l’organisation prévoyait que la diminution de la production serait ramenée à 7,7 millions de barils par jour à partir du 1er juillet.

Cependant, vu l’évolution de la situation, la plupart des pays membres de l’OPEP+ avaient officieusement fait savoir que la limitation de 9,7 millions de barils par jour serait prolongée. Mais la Russie avait laissé planer l’incertitude, cette attitude conduisant les marchés à s’inquiéter et les prix à remonter. Finalement, il semble que la limitation de 9,7 millions de barils par jour sera bien prolongée pour 1 à 3 mois.

L’annonce – toujours non-officielle – de cette prolongation a rapidement fait repartir le marché à la hausse, témoignant de l’influence de l’OPEP+.

Il reste très intéressant de passer commande dès maintenant, d’autant que notre service de livraison revient progressivement à la normale. En effet, nul ne sait comment le prix vont évoluer dans les prochaines semaines. Rendez-vous dans notre section « Acheter du fioul » de notre site pour passer votre commande !

Pour aller plus loin :

OPEP et AIE : comment leurs dernières décisions vont impacter les prix

Les prix du fioul vont-ils rester aussi bas ?

Quelle évolution pour les prix du fioul au mois d’avril 2020 ?