App/hinclude.html.twig

Vente flash exceptionnelle

Du 27 au 30 novembre

20Offerts tous les 1000L commandés

-40
-60
-20
-20
-60
-20

Quelle évolution pour le prix du fioul en octobre 2020 ?

Évolutions et tendances des prix moyens du fioul

Publié le 06/11/2020 à 10h00 mis à jour le 06/11/2020 à 10h01

Le prix du fioul est évidemment surveillé de près par les consommateurs de ce combustible. Nous leur donnons un coup de pouce en revenant régulièrement sur son évolution. Voilà ce qu’il en est pour le mois d’octobre 2020.

prix fioul domestique octobre

Comment savoir si le moment est venu de passer sa commande de fioul ? Le plus simple reste de surveiller régulièrement l’évolution des prix. C’est la raison pour laquelle nous faisons, chaque semaine, chaque mois et chaque trimestre le point sur l’évolution du prix du fioul sur la période. De cette manière, vous avez le recul suffisant pour savoir si le moment est venu, ou non, de passer votre commande de fioul.

Un quasi statu quo

On le sait, les prix du fioul ont chuté depuis le début de l’année. Alors qu’il fallait débourser 948 euros pour une commande de 1000 litres de fioul au début du mois de janvier, la même commande ne vous coûte pas plus de 665 euros aujourd’hui, soit une différence de plus de 280 euros, ce qui est loin d’être négligeable.

SEMAINE

PRIX/1000 LITRES

VARIATION

Semaine du 1er octobre

662 €

/

Semaine du 5 octobre

665 €

+3 €

Semaine du 12 octobre

670 €

+5 €

Semaine du 19 octobre

668 €

-2 €

Semaine du 26 octobre

665 €

-3 €

Après une nouvelle chute des prix assez marquée au début du mois de septembre et une période de relative stabilité ensuite, le mois d’octobre a d’abord été marqué par une légère hausse des prix (+8 euros sur les deux premières semaines). Mais le mouvement baissier s’est ensuite poursuivi et, en fin de période, la différence de prix entre le début et la fin du mois ne s’élevait qu’à 3 euros pour 1000 litres, soit un quasi statu quo.

Toujours beaucoup d’instabilité

Le prix du fioul est en grande partie déterminé par le cours du pétrole. Or, celui-ci est pour le moins chahuté depuis le début de l’année, principalement en raison de la crise du coronavirus. Àcause de la pandémie, l’activité économique, les transports, l’industrie et les services ont été considérablement ralentis. Ces différents secteurs consommant la plus grande partie du pétrole produit, la demande a chuté, sans que l’offre puisse se mettre suffisamment à niveau. L’importante différence entre offre et demande a conduit à une chute des prix.

Alors que la situation sanitaire semblait revenir à la normale durant l’été, en tout cas dans une partie du monde, on assiste aujourd’hui à une deuxième vague qui touche surtout l’Europe et les États-Unis. Celle-ci n’est pas de nature à rassurer les investisseurs, qui se disent que la demande va sans doute rester limitée pendant un certain temps. Les prévisions de l’AIE et de l’OPEP semblent d’ailleurs leur donner raison. Le cours du pétrole et le prix du fioul continuent donc de stagner.

Dans l’attente d’un vaccin

Le seul élément qui semble aujourd’hui en mesure de faire repartir réellement la demande serait l’arrivée d’un vaccin. Mais celui-ci n’est pas encore à l’ordre du jour, même si de nombreux groupes pharmaceutiques en sont à présent dans la dernière phase de test avant la mise sur le marché de leur vaccin.

En attendant, il faut sans doute s’attendre à ce que les prix restent bas. Passer votre commande de fioul aujourd’hui est en tous les cas plus avantageux que jamais !

 

Pour aller plus loin :

Prix du fioul domestique : l'impact de la deuxième vague du Covid-19

Prix du fioul domestique : semaine du 19 octobre 2020

Prix du fioul domestique : semaine du 12 octobre 2020