Protéger son système de chauffage au fioul contre le gel

10 octobre 2014 - Equipements chauffage au fioul domestique

L’été a définitivement tiré sa révérence et la baisse des températures est à présent amorcée. Afin que votre système de chauffage continue de fonctionner de façon optimale, il est primordial de le préserver du gel.

Pourquoi protéger son système de chauffage en hiver ?

Protéger son système de chauffage au fioul contre le gel

 

Si vous vivez dans une région particulièrement froide ou que vous prévoyez de partir pendant plusieurs jours pendant l’hiver, il est recommandé de prendre certaines dispositions afin de protéger votre installation de chauffage du gel. Par froid négatif, votre système de chauffage et vos canalisations peuvent être fortement endommagés. 

Protégez votre système de chauffage lors de votre absence

Il convient de distinguer les absences prolongées (de plusieurs mois par exemple) et celles plus courtes. Si le logement concerné n’est pas occupé pendant la période hivernale, il est recommandé d’utiliser le mode « hors-gel » de la chaudière. Cette fonction permet de protéger son système de chauffage en maintenant l’eau du circuit de chauffage à une température minimale empêchant ainsi la formation le gel. La chaudière fonctionne en sous régime, sans consommer une quantité d’énergie et de combustible excessive.

Pour une absence plus courte, de quelques jours à une semaine, vous avez la possibilité de mettre la chaudière en mode hors-gel ou tout simplement de l’arrêter. Cela implique notamment de couper l’arrivée d’eau alimentant le chauffage.
Il est conseillé de vidanger le circuit de chauffage, après avoir arrêté la chaudière pour l’empêcher de fonctionner à vide, afin de le débarrasser de l’eau qu’il contient.

Quelles astuces pour la vie de tous les jours ?

• Isoler les tuyaux du circuit de chauffage
Toutes les parties susceptibles de geler doivent être isolées afin de limiter les risques. Il s’agit des tuyauteries passant par des zones peu chauffées comme par exemple le garage, la cave, la buanderie, les combles non aménagés mais aussi les vides sanitaires.
Il existe différents matériaux d’isolation tels les manchons en mousse. Pré-fendus ou à clipser, ils s’installent très facilement et sont disponibles dans de nombreux magasins de bricolage.

• Vous habitez dans une région très froide ?
Si les hivers sont particulièrement rudes dans votre région, l’usage du fioul domestique de qualité supérieure est fortement recommandé. Ce type de fioul, en plus d’offrir une meilleure combustion, résiste mieux aux basses températures.

• Installer un clapet antigel
En cas de températures négatives, le clapet antigel permet de vidanger une partie de l’eau présente dans le circuit de chauffage en s’ouvrant automatiquement ou manuellement. Ce dispositif contribue à préserver le bon fonctionnement de la chaudière à fioul.

• Utiliser un antigel
Comme son nom l’indique, l’antigel permet de prévenir l’apparition du gel. Il est possible d’en ajouter au fioul domestique afin de limiter les risques de gel.
Il convient de se renseigner auprès d’un professionnel afin de choisir le bon type de produit et de suivre rigoureusement les conseils d’utilisation indiqués sur le produit. À noter qu’il n’est pas nécessaire de recourir à un additif si vous utilisez du fioul domestique de qualité supérieure. Ce type de fioul est déjà traité de manière à éviter ce type d’écueil et protéger votre système de chauffage.

D’autres articles pouvant vous intéresser :

Conservation du fioul domestique : comment bien le conserver ?

Lexique de la cuve à fioul : les 10 termes à retenir