Vente flash exceptionnelle

Du 21 au 27 juillet

20Offerts tous les 1000L commandés

-90
-60
-90
-60
-30
-60

Les prix du fioul sont en hausse – semaine du 11 au 17 avril 2016

19 avril 2016 - Évolutions et tendances des prix moyen du fioul

Après une phase de résistance la semaine dernière, le prix du fioul acte la hausse des cours du brut et la répercute cette semaine. Les 1 000 litres de fioul s’affichent à 562 euros sur Fioulmarket, soit une hausse de 8 euros par rapport à la semaine passée. Sur la même période, la référence nationale est elle aussi en hausse. Sa moyenne se chiffre à 607 euros, contre 592 euros la semaine passée, soit une hausse non négligeable de 15 euros. Comme d’habitude Fioulmarket préserve votre pouvoir d’achat et limite le plus possible les conséquences de la hausse des cours du pétrole. Vous réalisez ainsi une économie de 45 euros en commandant votre fioul sur fioulmarket.fr par rapport à la référence nationale !

Les cours du pétrole repartent à la hausse mais les prix du fioul restent bas. C’est le moment de commander !

 

 

New-York : le cours du pétrole repasse au dessus des 40 dollars

À New-York, le baril de light sweet crude (WTI) est passé de 39,72 dollars la semaine passée à 40,26 dollars cette semaine, soit une légère hausse de 0,54 dollar, qui permet tout de même au baril de repasser au dessus de la barre symbolique des 40 dollars. Les prix du fioul sont directement impactés par cette tendance haussière.

Même s’il est en hausse à la veille de la réunion de Doha tant attendue, le marché est resté relativement stable cette semaine, emprunt d’incertitudes quant à l’issue de cette rencontre. Après l’optimisme de la semaine dernière, les investisseurs préfèrent rester prudents après que Téhéran a fait savoir officiellement que son ministre du pétrole n’y participait pas.  Même si un représentant de rang protocolaire inférieur est envoyé, cette décision prouve que l’Iran ne souhaite pas prendre part au gel de la production dans l’immédiat. Il s’agit d’une mauvaise nouvelle pour les perspectives de rééquilibrage de l’offre et de la demande, et donc pour la remontée des cours.

Ainsi le scénario le plus probable aujourd’hui serait de décider d’un gel de la part d’une partie des membres de l’Opep (Organisation des pays exportateurs de pétrole) avec peu de clauses contraignantes en cas de non-respect de l’accord. Si tel était le cas, la surabondance de l’offre ne serait pas résorbée de si tôt.

Toutefois, même si les investisseurs portent toute leur attention depuis plusieurs semaines sur la réunion du 17 avril, l’Agence internationale de l’énergie (AIE) rappelle que le rééquilibrage du marché serait avant tout du à la fermeture des puits de pétrole de schiste américains, et donc à la baisse de production des Etats-Unis.

Le Brent confirme la progression amorcée la semaine passée

À Londres, le prix du baril de Brent est également en hausse et continue sa progression. Il clôture la semaine à 41,49 dollars contre 40,52 dollars la semaine passée, soit une hausse de presque 1 dollar. Le Brent étant la référence européenne du prix du pétrole, le prix du fioul est directement impacté par sa hausse. C’est le cas cette semaine sur fioulmarket.fr.

Comme à New-York, le marché londonien s’est montré prudent à la veille de la rencontre de Doha. Les investisseurs restent sur la dynamique haussière amorcée la semaine passée mais ne préfèrent pas prendre de risques avant l’issue de la réunion du 17 avril.

La monnaie unique en baisse par rapport au dollar

L'euro continue de baisser cette semaine face au dollar en passant de 1,1363 dollar la semaine passée à 1,1284 dollar à la clôture du vendredi 15 avril. Même si l’euro est en baisse par rapport à la semaine passée, il s’est renforcé en fin de séance vendredi soir après la publication d’indicateurs médiocres sur la santé de l’économie américaine (baisse du moral des ménages au mois d’avril, déclin de la production industrielle en mars). Là aussi le marché des cambistes (influencé par le marché du pétrole) reste prudent, ce qui bénéficie traditionnellement aux valeurs refuges que sont l’euro et le yen.

La baisse de l’euro de cette semaine est majoritairement due au risque déflationniste en zone euro, à la veille de la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne (BCE).

Bravo à Chantal S. la grande gagnante du Super Loto de Pâques ! Si vous n’avez pas gagné cette fois-ci, ne soyez pas déçu et retentez bientôt votre chance dans un nouveau jeu-concours. Fioulmarket vous prépare pleins de surprises. En attendant, assurez-vous de commander votre fioul au prix le plus juste en vous inscrivant à nos alertes prix. Elles vous permettent de suivre quotidiennement l’évolution des prix du fioul sur votre code postal. L’inscription est gratuite et ne demande pas de création de compte. Il vous suffit de renseigner votre adresse mail. Nous vous invitons à suivre l’actualité des prix du fioul décryptée toutes les semaines par nos experts. Cette analyse hebdomadaire vous permet de commander votre fioul au meilleur moment. Enfin, retrouvez toutes nos actualités sur notre compte Twitter.