Prix du fioul domestique : Septembre 2012

11 octobre 2012 - Evolution des prix du fioul

 

Les prix du fioul domestique se sont enfin inscrits à la baisse sur le mois de septembre. Ainsi l’indice DIREM, représentatif du prix de vente du fioul moyen sur le territoire Français est passé de 992 € en début de mois à 970 € en fin de mois avec un plus bas à 965 € les 1000 litres.

Les marchés sont fort hésitants en ce mois de rentrée, avec des fluctuations du baril de pétrole sur le marché de Londres et des taux de change euro/dollar, assez erratiques. Les incertitudes en termes de demande mondiale de pétrole perdurent. La crise de la zone euro inquiète.

Pour résumer la situation de manière simple, dans un contexte de récession mondiale prononcée, l’offre en produit pétrolier est suffisante pour répondre à la demande, ce qui aurait tendance à faire baisser les prix du pétrole. A l’inverse, les incertitudes croissantes sur la Zone euro (dette espagnole, signature du pacte européen) et les tensions au Moyen-Orient (conflit syrien, tension Iran-Israël) poussent les marchés à spéculer sur une possible tension en produit pétrolier et sur une faiblesse accrue de l’euro.

Ainsi sur la première quinzaine du mois de septembre, les prix du fioul domestique ne se sont que très légèrement inscrits à la baisse. La forte baisse du dollar qui aurait du bénéficier au prix du fioul a été contrebalancée par une hausse des produits pétroliers. Deux évènements majeurs ont eu des conséquences contraires. La validation par la cour constitutionnelle allemande concernant le plan de prise en charge de la dette européenne par la BCE a donné une véritable bouffée d’oxygène à l’Euro. L’euro a ainsi atteint son plus haut historique depuis 4 mois, soit 1.31 $. En même temps les tensions dans le monde arabe, avec les manifestations de dizaine de milliers de personnes et l’attaque de l’Ambassade américaine en Lybie ont entrainé une hausse du Baril de Brent sur le marché de Londres de plus de 3$.

La troisième semaine de septembre a vu enfin les prix du fioul domestique baisser avec des écarts par rapport à la fin du mois d’août, pouvant aller jusqu’à 40-50 euros pour 1000 litres de fioul domestique. Le Baril de Brent a chuté sur deux jours de 5$ pour atteindre sur le marché de Londres 108 $ le mercredi 19 septembre, plus bas niveau depuis deux mois. Cette baisse relativement inattendue selon les spécialistes pourrait s’expliquer par la volonté de l’Arabie Saoudite de redynamiser la consommation en produisant plus de pétrole pour faire baisser les prix.

La dernière semaine de septembre voit les marchés reprendre « leurs mauvaises habitudes », tiraillés entre les annonces alarmantes sur la dette espagnole, et les rumeurs permanentes de tensions au Moyen-Orient.

Il est donc encore très difficile de prévoir les évolutions du prix domestique sur le mois d’octobre, même si les premiers jours ont vu les prix baisser à nouveau pour revenir sur le niveau bas de septembre.

Rédigé par Louise